Nouvelle victime du coronavirus : le nombre de morts a atteint 10 personnes

Un ouvrier désinfecte les rames de métro à Hong Kong Source: Reuters
Un ouvrier désinfecte les rames de métro à Hong Kong

Un patient contaminé par le virus MERS est mort en Corée du sud, où neuf personnes ont déjà péri des suites de ce syndrome. Les autorités de certains pays ont déjà recommandé à leurs citoyens de s’abstenir de voyager dans le pays.

Une épidémie de coronavirus continue de se développer en Corée du Sud, où le nombre de personnes contaminées a déjà dépassé la centaine pour atteindre 122 personnes jeudi. Près de 3000 personnes ayant eu des contacts avec les infectés restent en quarantaine.

Les autorités sud-coréennes essaient de maîtriser l'épidémie en fermant les écoles et annulant de larges rassemblements populaires. La Corée du Sud, pour l’instant, est le seul pays non arabe à être largement touché. Ses voisins ont décidé de limiter les contact touristiques. Hong Kong a annulé 600 voyages de particuliers dans le pays en proie à l’épidémie, Macao a recommandé à ses ressortissants de ne pas se rendre dans le pays.

Le premier cas de coronavirus a été signalé le 20 mai 2015 dans le pays, la personne revenait d’un voyage au Moyen-Orient, où le virus a commencé à se propager.

Dès son apparition, le virus a touché la Jordanie, le Qatar, la Tunisie et d'autres pays, 23 au total, et plus de 1100 personnes. 40% des cas à travers le monde ont connu une issue fatale. En Corée du sud, le taux de mortalité des contaminés, cependant, ne dépasse pas 8%.

Le coronavirus cause d’abord les mêmes symptômes qu’un simple rhume, puis se développe en frappant les poumons. Il n’existe pas encore de vaccin contre ce virus.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales