Tel Aviv rejette la résolution de l’ONU contre la colonisation israélienne et la qualifie d’absurde

Tel Aviv rejette la résolution de l’ONU contre la colonisation israélienne et la qualifie d’absurde© POOL New Source: Reuters
Benjamin Netanyahou

Peu après qu’un projet de résolution réclamant l'arrêt de la colonisation israélienne a été adopté par le Conseil de sécurité de l'ONU, l’Etat hébreu a déclaré qu’il ne respecterait pas cette résolution.

«Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s'y conformera pas», dit un communiqué du bureau du Premier ministre israélien. Le communiqué accuse également l’administration de Barack Obama «d’avoir échoué à protéger Israël contre cette alliance de l'ONU à son endroit» en parlant des 14 membres du Conseil de sécurité qui se sont prononcés en faveur du projet de résolution réclamant l'arrêt de la colonisation menée par l'Etat d'Israël.

Le bureau de Benjamin Netanyahou affirme aussi que Washington, qui s’est abstenu de voter, s'est «associé en coulisses» à la «ligue anti-israélienne» à l'ONU. Israël cherche déjà à travailler avec le président élu américain Donald Trump «pour contrer les effets néfastes de cette résolution absurde».

Lire aussi : Donald Trump veut un veto pour une résolution «extrêmement injuste» de l'ONU sur Israël

Représailles diplomatiques de Tel Aviv

Quelques heures seulement après le vote de la résolution, le Premier ministre israélien a annoncé le rappel de ses ambassadeurs en place en Nouvelle-Zélande et au Sénégal «pour consultations» à Tel Aviv. Ces deux pays ainsi que la Malaisie et le Venezuela étaient à l'origine de ce projet de résolution.

En outre, Benjamin Netanyahou a décidé d'annuler la visite du ministre sénégalais des Affaires étrangères, prévue en janvier, ordonné l'annulation de tous les programmes d'aide au Sénégal, et l'annulation des visites en Israël des ambassadeurs non-résidents du Sénégal et de Nouvelle-Zélande.

La résolution du Conseil de sécurité de l’ONU demandant à Israël de mettre fin à la colonisation en territoire palestinien, que les Nations Unis qualifient d’illégale dans le cadre du droit international, a été adoptée par 14 membres du Conseil de sécurité. Seuls les Etats-Unis se sont abstenus. L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Samantha Power a expliqué que l’abstention de Washington par la continuité de la position américaine et a déclaré que la résolution ne tenait pas en compte les autres facteurs dans le conflit.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.