Israël : Netanyahou presse les Etats-Unis d'opposer leur veto au vote de l'ONU sur les colonies

Israël : Netanyahou presse les Etats-Unis d'opposer leur veto au vote de l'ONU sur les colonies Source: Reuters

Alors que le Conseil de sécurité de l'ONU doit voter une résolution condamnant les colonies israéliennes, la diplomatie israélienne s'active pour tenter d'influencer les Etats-Unis en sa faveur, espérant qu'ils opposeront leur veto.

Branle bas de combat pour l'Etat Hébreu. Alors que quinze membres du Conseil de sécurité des Nations unies doivent valider ou non jeudi 22 décembre, une proposition de résolution condamnant la colonisation israélienne, le Premier ministre israélien en personne s'active afin de faire pencher les Etats-Unis en sa faveur. 

Son objectif : obtenir un veto américain pour bloquer une résolution qu'il juge «anti-israélienne». 

Comme le rapporte le Jerusalem Post, Danny Danon, l'ambassadeur israélien auprès de l'ONU, ironise sur cette proposition de résolution : «Il est étrange qu'alors que des milliers de Syriens sont en train de se faire massacrer, le Conseil de sécurité ait du temps à consacrer pour condamner la seule démocratie du Moyen-Orient».

Le texte, promu depuis le 21 décembre par l'Egypte, demande notamment «l'arrêt immédiat et total de la colonisation dans les territoires occupés palestiniens, y compris à Jérusalem Est». 

Le projet de résolution insiste par ailleurs sur l'importance de l'arrêt de la colonisation, qu'il juge vital pour sauver la solution à deux états. 

Traditionnel allié d’Israël, Washington avait déjà opposé son veto en 2011, à une résolution qui condamnait également la colonisation israélienne. 

Récemment, l'administration Obama avait exprimé son désaccord avec la politique de colonisation pratiquée par Israël depuis 1967. 

La France devrait voter la résolution

Lors d'une réunion avec des journalistes, l'ambassadeur de France en Israël Hélène Le Gal a affirmé que la résolution était équilibrée et ne parlait pas seulement des colonies mais aussi de la nécessité de mettre un terme à la violence et au terrorisme venant les Palestiniens. Si la diplomate n'a pas confirmé que la France voterait la résolution, elle a déclaré que c'était la direction que la France prenait.

«Une résolution du conseil de sécurité a beaucoup de poids. Si la résolution passait, cela montrerait aux deux côtés et spécialement à Israël que la communauté internationale est très inquiètes concernant les colonies et les voit comme un obstacle à la paix. […] Nous disons toutes ces choses contre les colonies car nous sommes avec Israël, pas contre», a affirmé Hélène Le Gal.

Lire aussi : Clermont-Ferrand ferme la porte aux produits provenant des colonies israéliennes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Qui est pour vous le principal fossoyeur de la gauche en 2017 ?

Résultats du sondage