Syrie : le Hezbollah utiliserait du matériel américain contre les rebelles soutenus par Washington

Syrie : le Hezbollah utiliserait du matériel américain contre les rebelles soutenus par Washington© Capture d'écran Twitter
Parade militaire du Hezbollah en Syrie avec des M113

Lors d'une réunion avec des journalistes, un officier de l'armée israélienne a montré des photos de véhicules militaires utilisés par le Hezbollah en Syrie, parmi lesquelles des clichés de M113 américains qui appartiendraient à l'armée libanaise.

«Ces transports de troupes appartiennent au Hezbollah, combattant en Syrie. Ils ont été pris aux forces armées libanaises», a déclaré l'officier israélien en montrant des photos de transports de troupes M113 américains à des journalistes étrangers.

Lire aussi : «Nerfs d'acier» : visé par un missile guidé, le chauffeur d'un pick-up du Hezbollah trompe la mort (VIDEO)

«Nous avons livré cette information à plusieurs pays, dont les Etats-Unis bien sûr, et je peux même dire que nous avons reconnu certaines caractéristiques spécifiques aux modèles donnés à l'armée libanaise dont nous avons connaissance», a-t-il ajouté.

Aucune information n'a été donnée concernant la façon dont ces M113, destinés à l'armée régulière de Beyrouth, se sont retrouvés dans les mains du Hezbollah.

Le mois dernier, le secrétariat d'Etat américain avait déjà annoncé que l'ambassade américaine au Liban enquêtait sur des clichés publiés sur les réseaux sociaux montrant des combattants du Hezbollah à bord de véhicules militaires américains en Syrie.

Lire aussi : Hassan Nasrallah : le Hezbollah libanais restera en Syrie jusqu'à la défaite des djihadistes

Les M113 sont des transports de troupes blindés chenillés pouvant transporter une dizaine de combattants. Des armes peuvent aussi y être adjointes, telles que sur cette vidéo montrant un véhicule utilisé en Syrie. 

Le Hezbollah est une force armée libanaise chiite engagée en Syrie aux côtés de l'armée arabe syrienne et de la Russie afin de participer à la reconquête du pays, en partie occupé par l'Etat islamique ainsi que des combattants islamistes, dont certains groupes sont soutenus par les puissances occidentales. 

L'organisation, dirigée par Hassan Nasrallah, est classée comme groupe terroriste par Washington, Bruxelles et Tel-Aviv. 

Lire aussi : Raqqa : les Occidentaux veulent remplacer Daesh par d'autres rebelles et affaiblir le régime syrien

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales