Berlin : le suspect tunisien activement recherché, la police offre 100 000 euros de récompense

Berlin : le suspect tunisien activement recherché, la police offre 100 000 euros de récompense© bka.de
La police allemande a diffusé des photos du principal suspect de l'attaque de Berlin, Anis Amri, un Tunisien de 24 ans

La police de Berlin a promis une récompense de 100 000 euros à quiconque fournirait des informations permettant d'arrêter le Tunisien de 24 ans suspecté d'être l'auteur de l'attentat qui a fait 12 morts et 48 blessés le 19 décembre en Allemagne.

Dans un communiqué de presse, le parquet fédéral allemand a donné plus de détails sur l'identité du principal suspect de l'attaque d'un marché de Noël de Berlin au camion-bélier. De nationalité tunisienne et âgé de 24 ans, «Anis AMRI fait 178cm et pèse environ 75 kilos, a des cheveux noirs et des yeux bruns», détaille le communiqué, auquel est jointe une photo.

Alors que la traque se poursuit, la police berlinoise a promis une récompense de 100 000 euros à quiconque fournirait des informations qui aboutiraient à l'arrestation du suspect, qui pourrait être armé et dangereux.

Selon l'agence de presse Reuters, le père d'Anis Amri a indiqué sur une chaîne de radio tunisienne que ce dernier avait quitté la Tunisie il y a sept ans, en tant que clandestin et avait effectué un séjour en prison en Italie, où il était accusé d'avoir mis le feu à une école. Il est également soupçonné d'avoir été impliqué dans un vol avec violence en Tunisie.

Avant son acte présumé, Anis Amri était soupçonné de préparer un attentat

«La police judiciaire de Rhénanie du Nord-Westphalie avait initié une enquête auprès du parquet fédéral allemand en raison de suspicions sur la préparation d'un acte criminel grave représentant un danger pour l'Etat», a par ailleurs indiqué Ralf Jäger, le ministre de l'Intérieur de cette région du l'ouest de l'Allemagne où le suspect a résidé cette année.

Selon le journal Der Spiegel, l'identité du suspect serait devenue claire lorsque la police de Berlin aurait découvert un document d'identité sous le siège du conducteur du camion, à savoir une carte de demandeur d'asile d'un citoyen tunisien né en 1992 dans la ville de Tataouine.

Ces papiers lui auraient été délivrés dans la ville de Kreis Kleve dans la région fédérale de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. L'homme avait demandé l'asile en Allemagne en avril 2016, mais sa procédure d'asile n'a pas encore abouti. 

La police pense également que l'auteur de l'attaque a été blessé car des traces d'ADN pertinentes ont été retrouvées dans la cabine du camion. Aussi, les policiers procèdent actuellement à des fouilles dans les hôpitaux de la région de Berlin-Brandenbourg.

Dans le courant de la journée, l'agence DPA avait signalé que les forces de police allemandes comptaient procéder à une opération dans l'ouest de l'Allemagne en lien avec l'attaque de Berlin.

Quelques instants après l'attentat, un migrant pakistanais alors considéré comme le principal suspect, avait été arrêté avant finalement d'être relâché faute de preuves.

Lire aussi : Attentat de Berlin : le suspect pakistanais relâché, un criminel dangereux serait dans la nature

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales