Zurich : le tireur, un jeune Suisse d'origine ghanéenne et adepte de l'occultisme, s'est suicidé

Zurich : le tireur, un jeune Suisse d'origine ghanéenne et adepte de l'occultisme, s'est suicidé© Michael Buholzer
La police sur les lieux de la fusillade de Zurich, le 19 décembre

Au lendemain de la fusillade du 19 décembre, qui a fait trois blessés dans un centre de prière musulman à Zurich, les enquêteurs ont dévoilé l'identité du tireur, un jeune Suisse connu des services de police et lié à un autre meurtre.

En conférence de presse, les enquêteurs ont indiqué que l'auteur de la fusillade dans un centre de prière musulman à Zurich le 19 décembre, était un Suisse d'origine ghanéenne âgé de 24 ans. L'individu, connu des services de police, s'est suicidé peu après l'agression.

Selon la police, le 18 décembre, il avait déjà tué un homme de 24 ans qu'il connaissait, à coups de couteau, sur une aire de jeux de Zurich.

«Nous ignorons pour l'instant ses motifs [...] Des symboles correspondant [à l'occultisme] ont été retrouvés chez lui», a précisé la responsable de la police du canton de Zurich, Christiane Lentjes Meili.

D'après les enquêteurs, rien ne laisse pour l'heure supposer que ces affaires soient liées au terrorisme ou à l'extrême droite. On ignore également si le meurtrier souffrait de problèmes psychologiques.

Vers 17h30, le 19 décembre, l'homme a fait irruption et a ouvert le feu dans une salle de prière d'un centre islamique situé près de la gare centrale de Zurich. Trois personnes ont été blessées, dont deux grièvement.

Après avoir été opérées, celles-ci sont désormais hors de danger, a précisé la police.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales