Séisme au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée: fin de l'alerte au tsunami

Séisme au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée: fin de l'alerte au tsunami© Capture d'écran du site usgs.gov
Un tremblement de terre particulièrement puissant a frappé une île de Papouasie Nouvelle Guinée

Un séisme de magnitude de 7,9 samedi au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans l'ouest du Pacifique, a entraîné une alerte au tsunami qui a été rapidement levée, a indiqué le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique (PTWC).

Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,9 est survenu au large de la Papouasie Nouvelle Guinée à 10h51 (GMT), à l'est de Taron, une commune de l'Île de la Nouvelle Irlande.

La magnitude du séisme a dans un premier temps été évaluée à 8,0 avant d'être révisée par l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis. L'alerte au tsunami a été levée deux heures après le séisme.

Une alerte a été déclenchée par le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique (PTWC), qui a indiqué dans un bulletin que des vagues de un à trois mètres de hauteur pourraient s'abattre sur les côtes de l'Etat.

L'île de Nouvelle-Zélande, située à quelque 4 500 kilomètres de la Papouasie Nouvelle Guinée, a officiellement déclenché une alerte tsunami. «Aucune évacuation n'est nécessaire pour le moment. Cependant, restez s'il-vous-plaît en dehors de l'eau et des plages», a précisé le ministre néo-zélandais de la Défense.

On ignore si des victimes sont à déplorer. 

La Papouasie-Nouvelle-Guinée se situe sur le «cercle de feu», une zone volcanique où les tremblements de terre, les tsunamis et les éruptions volcaniques sont courantes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.