Un champ de «perruques de Donald Trump» découvert en Norvège

Un champ de «perruques de Donald Trump» découvert en Norvège© Capture d'écran Twitter @ruthdowd43
L'île de Kvaloya en Norvège abrite une plante

Si le futur président américain a toujours démenti porter une perruque, la découverte d'une touriste canadienne sur une petite île norvégienne a relancé le débat sur la toile.

Une canadienne en voyage en Norvège a fait une étonnante découverte. Christy Mohr pense avoir percé le mystère de la légendaire chevelure de Donald Trump. Il la cultiverait sur l'île de Kvaloya, près de Tromso. Les internautes ont été troublés par les similitudes.

En visite chez une amie, le regard de la touriste s'arrête sur un plante, qui lui semble étrangement familière : «Hé ! Ca ressemble aux cheveux de Donald Trump !»

Preuve à l'appui, les internautes sont désormais convaincus d'avoir mis au jour la supercherie.

Il n'en fallait en tout cas pas plus pour relancer l'éternel débat sur l'énigme capillaire du milliardaire. Il sera peut-être contraint de faire une nouvelle démonstration publique, comme lors de primaire républicaine, pour prouver que ses cheveux sont 100% naturels. 

Lire aussi : «Trump your cat», ou comment coiffer son chat à la manière (improbable) de Donald Trump

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales