«Trump your cat», ou comment coiffer son chat à la manière (improbable) de Donald Trump

Le toupet de Donald Trump amuse la toile (capture compte twitter Americans America)
Le toupet de Donald Trump amuse la toile (capture compte twitter Americans America)

Un hashtag tout entier dédié à la plus qu'étonnante chevelure de Donald Trump, c'est la dernière folie de twitter. Les internautes rivalisent en imagination et mauvais goût. Un hashtag plein de ...toupet(s)!

La toile n'en a visiblement pas fini de se moquer de l'inénarrable Donald Trump, principalement milliardaire de son état, accessoirement acteur de reality show et depuis peu candidat Républicain à l'élection présidentielle de 2016.

Le Hashtag «trumpyourcat», littéralement «Trumpez votre chat» rassemble les photos de félins tous coiffés à la manière de Donald Trump.

Ce dernier fait l'objet depuis des années déjà de moqueries sur une chevelure qui tiendrait presque du nid de poils indéfini. Il avait d'ailleurs répondu très sérieusement à une question tout aussi sérieuse posée par le magazine Rolling Stones en 2011 sur le mystère capillaire qui entoure sa tête: «Je lave mes cheveux avec Head and Shoulders. Je les laisse sécher tout seuls et ça dure une heure. Ensuite, je les peigne en arrière, de la même manière depuis des années».

Pour le chat, la technique est plus simple: il suffit de brosser son chat, de prendre la pelote de poils sur la brosse et de la placer avec délicatesse sur la tête de l'animal ainsi proprement «retrumpiser».

Et le résultat est parfois bluffant:

Si certains chats portent plutôt bien le toupet trumpien:

D'autres sont peut-être un peu plus éloignés du modèle originel:

Donald «Goofy» Trump, gaffeur en série

Le candidat républicain peine décidément à imposer une image sérieuse, si ce n'est simplement crédible. Il avait d'abord choqué en prétendant que «tous les Mexicains sont des violeurs».

En savoir plus: 100 000$ d'amende au Mexique pour chaque immigré illégal : Donald Trump choque la nation 

Puis avait enchaîné sur des remarques peu amènes sur la communauté afro-américaine.

En savoir plus: La jeunesse afro-américaine «n’a pas d’esprit», selon Donald Trump

Avant de finir en feu d'artifices le 14 juillet dernier, avec une bourde monumentale sur twitter qui avait enflammé la toile. Il avait en effet retwitté depuis son compte une photo prônant le «leadership». Manque de chance ou inconséquence politique du candidat, on pouvait apercevoir en arrière-plan...des soldats nazis.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales