Sur twitter, Daesh a perdu la bataille de la «baratte à beurre»

Des miliciens chiites prêts à donner l'assaut au sud de Tikrit© Thaier Al-Sudan Source: Reuters
Des miliciens chiites prêts à donner l'assaut au sud de Tikrit

Deux Irakiens ont lancé une rumeur sur twitter selon laquelle leur ville de Shichwa («baratte à beurre» en arabe) aux mains de Daesh venait d'être libérée par des milices chiites. Une fausse bataille qui a très vite enflammé la Toile.

Ahmad al-Mahmoud et son ami Firas sont aujourd'hui un peu dépassés. Ces deux Irakiens installés à Londres ne s'attendaient sans doute pas à ce que leur plaisanterie prenne une telle ampleur sur le net. En quelques heures, la fausse bataille de Shichwa a en effet déchaîné les passions entre pro-Daesh et pro-Chiites, chacun y allant de son petit commentaire bien informé. 

La baratte à beurre et sa montagne de yaourt

Tout commence vendredi dernier, avec un tweet qui annonce la libération de Shichwa, un village irakien situé à quelques kilomètres de la ville sainte de Karbala. Capture d'écran de CNN et de la chaîne Al-Arabiya à l'appui (merci Photoshop !), le tweet annonce ainsi l'entrée victorieuse des milices chiites, armées par l'Iran, dans ce petit coin d'Irak jusqu'alors aux mains des sunnites de Daesh.

« Les USA assurent qu'il battent Daesh, pourquoi ne parlent-ils pas des milices à Shichwa ???»© Capture d'écran réalisée sur le site de Daily Beast
« Les USA assurent qu'il battent Daesh, pourquoi ne parlent-ils pas des milices à Shichwa ???»

Même si le mot Shichwa désigne en réalité en arabe, une poche de cuir servant aux paysans pour fabriquer le beurre, et que les noms des montagnes surplombant la ville (Tel Khather et Tel al-Zibid) signifient litteralement la «montagne de yaourt», et la «montagne de beurre», personne ne relève au début la supercherie !

Pire: la Toile s'enflamme rapidement. La fuite des terroristes de l'Etat Islamique devant des milices armées chiites est ainsi volontiers reprise en boucle par les internautes, qui enrichissent l'histoire de nouveaux détails.

Ce twitto décrit ainsi Daesh coincé entre la «montagne de beurre» et la «baratte à beurre»© Capture d'écran réalisée sur le site du Daily Beast
Ce twitto décrit ainsi Daesh coincé entre la «montagne de beurre» et la «baratte à beurre»

Certains annoncent que des «célébrations» ont lieu à Karbala dans la ville voisine pour fêter la libération. D'autres que les milices chiites sont maintenant en «mouvement», ce qui inquiètent les Sunnites des pays voisins, qui dénoncent, eux, la «trahison» de Daesh qui a «abandonné les Sunnites» de Shichwa.

Dans ces tweets, les Sunnites s'accusent mutuellement de «trahison»© Capture d'écran réalisée sur le site du Daily Beast
Dans ces tweets, les Sunnites s'accusent mutuellement de «trahison»

Ban Ki-Moon déçu de ne pas assister au festin

Si au bout de plusieurs heures de tweets compulsifs, certains internautes malins vont finir par repérer la supercherie, loin de la dénoncer, ils vont plutôt lui donner encore plus de corps, en produisant notamment une carte où l'on voir Shichwa entourée de ses montagnes de yaourt et de beurre.

L'engouement est tel que les tweetos des deux camps (pro-chiites et pro-sunnites) qui s'éharpaient jusque là par ordinateurs interposés commencent à s'en prendre aux auteurs de la fausse information, qu'ils accusent tantôt d'être des miliciens sunnites ou à l'inverse des sunnites ayant trahi. Plusieurs heures auront été nécessaires aux deux Irakiens pour dégonfler leur (fausse) information et faire retomber la pression.

Un tweet d'un supporter de Daesh résume bien la situation. @Tntraaaq a ainsi écrit: «Ban-Ki-Moon exprime son inquiétude quant à l'escalade de la situation à Shichwa et déclare: "Je suis triste car du fromage et du yaourt vont être dégustés et ne seront pas partagés avec moi"».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales