Le futur patron de l'ONU Antonio Guterres déclare : «L'ONU doit se préparer à changer»

- Avec AFP

Le futur patron de l'ONU Antonio Guterres déclare : «L'ONU doit se préparer à changer» Source: www.globallookpress.com
Antonio Guterres, le futur secrétaire général des Nations unies, a prêté serment le 12 décembre
Suivez RT France surTelegram

Antonio Guterres a prêté serment le 12 décembre lors d'une cérémonie devant l'Assemblée générale de l'ONU. Il doit succéder le 1er janvier 2017 au Sud-Coréen Ban Ki-moon. Il a été nommé pour une durée de cinq ans à la tête des Nations unies.

«L'ONU doit se préparer à changer», a déclaré Antonio Guterres, futur secrétaire général des Nations unies, le 12 décembre, lors de sa prestation de serment devant l'Assemblée générale de l'organisation.

Face aux multiples conflits comme la guerre en Syrie, «il nous faut davantage de médiation, d'arbitrage et de diplomatie préventive», a-t-il affirmé devant l'Assemblée. «Il est temps pour l'ONU de reconnaître ses insuffisances et de réformer la manière dont elle fonctionne», a ajouté le Portugais en recommandant des réformes dans trois domaines : maintien de la paix, aide au développement durable et gestion.

Celui qui deviendra officiellement secrétaire général des Nations unies le 1er janvier 2017 a également souhaité une «meilleure coordination» entre les nombreuses instances de l'ONU chargées de la lutte contre le terrorisme. 

Constatant que les Casques bleus étaient désormais souvent chargés «de maintenir une paix qui n'existe pas», l'ancien Premier ministre socialiste portugais a également recommandé «une réforme globale de la stratégie et des opérations de l'ONU» en faveur de la paix et de la sécurité.

Antonio Guterres a par ailleurs indiqué que l'ONU allait devoir devenir plus «agile et efficace». Il a notamment déploré qu'il «faille neuf mois pour déployer quelqu'un sur le terrain». Le futur patron de l'ONU a annoncé que l'organisation internationale devait compter «davantage sur les personnes et moins sur la bureaucratie».

Le Portugais a également souligné la nécessité de «mieux communiquer» sur le travail de l'ONU, ainsi que celle d'accroître la place des femmes et de promouvoir les jeunes au sein de l'institution.

Agé de 67 ans, Antonio Guterres a par ailleurs été Premier ministre du Portugal de 1995 à 2002 et Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés de 2005 à 2015.

Lire aussi : La nomination d'Antonio Guterres comme prochain secrétaire général de l'ONU est confirmée

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»