Kremlin : la levée des restrictions sur l'aide militaire en Syrie pourrait favoriser les terroristes

Kremlin : la levée des restrictions sur l'aide militaire en Syrie pourrait favoriser les terroristes© Abdalrhman Ismail Source: Reuters
Des combattants rebelles dans un quartier d'Alep encore sous leur contrôle le 8 décembre

La levée des restrictions sur l'aide militaire à l'opposition syrienne par les Etats- Unis pourrait conduire à armer les terroristes, a déclaré le porte-parole du président russe Vladimir Poutine.

Dimitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine a réagi vendredi 9 décembre à la fin des restrictions sur l'aide militaire aux forces étrangères en Syrie décrétée par Barack Obama.

«Certainement, le pire résultat de cette décision serait que ces armes, incluant des missiles sol-air, finissent dans les mains des terroristes. Ce qui bien sûr est une sérieuse menace non seulement pour la région mais aussi pour le monde» a t-il expliqué. 

Quand on lui a demandé si la décision pouvait être dangereuse pour l'aviation russe, Dimitri Peskov a répondu sans détours : «Définitivement.»

Plus tard dans la journée, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que ça n'aurait pas d'impact sur l'avancée militaire du gouvernement syrien à Alep : «Je ne pense pas que ça changera de façon significative la situation à Alep-est, parce que les rebelles sont encerclés et il est peu probable qu'ils puissent recevoir des renforts». 

Depuis 2014, les Etats-Unis mènent des frappes aériennes contre l'Etat Islamique (EI), mais sans la permission du gouvernement syrien. Les forces spéciales américaines sont aussi sur le terrain, soi-disant pour former et conseiller ce que les Etats-Unis appellent «les forces d'opposition». Parmi elles, il y a entre autre les «Forces démocratiques syriennes», les Etats-Unis n'ont jamais fourni la liste complète des groupes qu'ils soutiennent.

Michael Maloof, ancien responsable du Pentagone, a affirmé à RT que la levée de ces restrictions pourrait mener à «une guerre par procuration contre la Russie et la Syrie», avant d'ajouter : «Les rebelles, que nous ne pouvons pas identifier, vont obtenir des armes très sophistiquées. Potentiellement des systèmes de défense aérienne portables, qui peuvent abattre les avions russes et syriens.» 

Il a conclu alarmiste : «Il y a déjà des stocks d'armes en Europe qui peuvent facilement être transportées. Avec l'abandon de ces restrictions, ces armes pourraient arriver en Syrie d'ici quelques heures.»

Lire aussi : Syrie : en ruines mais libérés, des quartiers d’Alep filmés depuis un drone

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales