Obama accorde une dérogation pour le soutien militaire des combattants étrangers en Syrie

Obama accorde une dérogation pour le soutien militaire des combattants étrangers en Syrie© Abdalrhman Ismail Source: Reuters

Le président américain a mis fin aux restrictions sur l'aide militaire aux forces étrangères en Syrie, estimant qu'il était «essentiel pour les intérêts de sécurité» des Etats-Unis d'autoriser des exceptions à la loi sur les exportations d'armes.

Un communiqué de presse de la Maison Blanche a annoncé le 8 décembre que les combattants étrangers en Syrie soutenant les opérations spéciales américaines «pour combattre le terrorisme en Syrie» seraient dispensés de toute restriction en matière d'assistance militaire.

«J'ai décidé que la transaction, qui englobe la fourniture de services de défense aux forces étrangères, irrégulières, ainsi qu'aux groupes ou aux individus engagés dans le soutien et la facilitation des opérations militaires américaines en cours pour lutter contre le terrorisme en Syrie, était essentiel pour les intérêts nationaux des Etats-Unis», a indiqué Barack Obama.

Lire aussi : Lavrov : «la plus importante opération d’évacuation de civils est en cours à Alep»

L'ordre de Obama délègue la responsabilité au secrétaire d'État américain de travailler avec le Congrès et de faire des rapports sur les propositions d'exportation d'armes, ce qui nécessite 15 jours de préavis.

Barack Obama a annoncé une renonciation similaire à la Loi sur le contrôle des exportations d'armes en septembre 2013, à la suite de l'attaque chimique de Ghouta survenue en août de la même année.

Cet ordre avait facilité le transfert d'armement militaire américain à des «membres choisis et sélectionnés» des forces de l'opposition qui combattent le président syrien Bachar el-Assad.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales