Défense russe : plus de 8 400 civils fuient des quartiers d’Alep contrôlés par les djihadistes

Défense russe : plus de 8 400 civils fuient des quartiers d’Alep contrôlés par les djihadistes© Sana Sana Source: Reuters
Des habitants d'Alep qui ont quitté des quartiers d'Alep-Est

Près de 8 500 civils ont été évacués de quartiers tenus par les djihadistes d’Alep-Est au cours des dernières 24 heures, a fait savoir le ministère russe de la Défense, ajoutant que des démineurs russes nettoyaient les zones de ruines.

La suspension temporaire des opérations militaires de l’armée syrienne à Alep durant les dernières 24 heures a permis d’évacuer 8 461 civils, dont 2 934 enfants, des zones d’Alep-Est qui restent sous contrôle des djihadistes, lit-on dans le communiqué du Centre russe pour la réconciliation en Syrie.

Lire aussi : Lavrov : «la plus importante opération d’évacuation de civils est en cours à Alep»

Selon le Centre, des démineurs russes s'activent dans ces quartiers d’Alep, ayant déjà nettoyé une zone de 60 000 mètres carrés. Des spécialistes militaires ont aussi déminé et restauré la station de pompage d'eau au centre d’Alep pour lui rendre son état d’origine, ainsi que deux centrales électriques, deux écoles et deux mosquées.

Au moins 14 rebelles djihadistes ayant déposé leurs armes et s’étant rendus à l’Armée syrienne ont été amnistiés, conformément au décret du président syrien Bachar el-Assad.

Le 8 décembre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé que les forces gouvernementales syriennes avaient suspendu leurs offensives contre les djihadistes à Alep-Est pour effectuer une «énorme» opération d’évacuation des civils. «Des opérations de combat par l’armée syrienne à Alep-Est ont été suspendues. A l’heure actuelle la plus grande opération d’évacuation des civils qui ont souhaité partir est effectuée. C’est une énorme opération. Une colonne de 8 000 personnes évacuées doit marcher cinq kilomètres», a-t-il déclaré.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales