Donald Trump désigné «Personnalité de l'année» 2016 par Time

Donald Trump désigné «Personnalité de l'année» 2016 par Time Source: Reuters
Donald Trump a de quoi avoir le sourire, il a été sacré «Personnalité de l'année» 2016 par le magazine Time

Le célèbre magazine Time a désigné le 7 décembre Donald Trump «Personnalité de l'année» 2016. Sa victoire lors de l'élection présidentielle américaine après avoir déjoué tous les pronostics lui a ouvert la voie vers ce succès.

Décidément, Donald Trump passe une très bonne année 2016. Le magazine Time l'a choisi pour en faire sa «Personnalité de l'année» 2016 et ainsi lui offrir une récompense prestigieuse quelques semaines après qu'il eut remporté l'élection présidentielle américaine. 

«C'est un très, très grand honneur», a réagi en direct à la télévision le magnat de l'immobilier. 

Et Donald bat à nouveau Hillary

Chaque année, le magazine sélectionne la personne qui a le plus influencé le monde et l’information en général durant les douze mois précédents.

Le 5 décembre, la rédaction de Time avait publié une liste resserrée de 11 candidats qui contenait les noms du futur gagnant ainsi que du président turc Recep Tayyip Erdogan, du Premier ministre indien Narendra Modi, du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, de la chanteuse américaine Beyoncé Knowles, du gymnaste Simone Biles ou encore d’Hillary Clinton et d’un groupe de scientifiques russes.

«Etre sur la couverture du Time en tant que "Personnalité de l’année" est un immense honneur», a confié Donald Trump à l’animateur Matt Lauer alors qu’il était l’invité du Today’s show au moment où le verdict est tombé.

La rédaction du Time s’interroge

La rédaction du magazine s'est montrée dubitative. Le milliardaire apparaît en couverture accompagné du titre «Donald Trump, président des Etats désunis d'Amérique».

Lire aussi : Donald Trump président : «Nous sommes b**sés», se désole Madonna

«Depuis 90 ans, nous nommons la personne qui a eu la plus grande influence, pour le meilleur ou pour le pire. Alors, est-ce que ce sera le meilleur ou le pire ? Le défi pour Donald Trump est le profond désaccord du pays sur la réponse», a analysé la rédactrice en chef de Time, Nancy Gibbs.

Avant d’ajouter : «Pour avoir rappelé à l'Amérique que la démagogie se nourrit de désespoir et que la vérité ne vaut que pour la confiance qu'on accorde à ceux qui l'énoncent ; pour avoir donné confiance à un électorat caché en canalisant ses colères et en diffusant ses peurs ; pour avoir esquissé la culture politique de demain en démolissant celle d'hier, Donald Trump est la personnalité de l'année 2016.»

Dans le portrait qu’il dresse du vainqueur, le magazine explique : «Pendant toute la vie publique de Trump, les leaders d'opinion et les intellectuels l'ont traité par le mépris, comme une vulgaire bête de foire, un homme de spectacle haut en couleurs et pauvre en contenu. Mais ce que ses détracteurs n'ont jamais compris, c'est que leur dédain l'a rendu plus fort. Il s'est nourri de ce mépris et l'a utilisé pour faire la une de la presse populaire et créer un lien avec les gens de base.»

Le célèbre titre de presse américain décerne cette récompense depuis 1927. L’année dernière, c’est la chancelière allemande Angela Merkel qui avait été désignée. Barack Obama, qui cédera officiellement sa place à Donald Trump en janvier 2017, a été nommé à deux reprises. C’était lors de ses deux années d’élection en 2008 et 2012. Un point commun avec Donald Trump.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales