Paris : le patriarche Cyrille consacre la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Trinité (IMAGES)

Paris : le patriarche Cyrille consacre la cathédrale orthodoxe russe de la Sainte-Trinité (IMAGES)© Philippe Wojazer Source: Reuters
La cathédrale Sainte-Trinité à Paris

Cyrille, le patriarche de Moscou et de toute la Russie, est venu consacrer la cathédrale du nouveau Centre spirituel et culturel orthodoxe russe de Paris, inauguré en octobre au cœur de la capitale, quai Branly.

Cyrille, le patriarche de Moscou et de toute la Russie s’est déplacé pour la première fois à Paris, le dimanche 4 décembre, afin de célébrer la cérémonie de consécration de la cathédrale de la Sainte-Trinité. Celle-ci fait partie du vaste Centre spirituel et culturel orthodoxe russe inauguré le 19 octobre 2016, sur le quai Branly (7e arrondissement), à deux pas de la tour Eiffel.

La cérémonie a débuté aux alentours de 9h30, dans une cathédrale remplie de fidèles.

Le service religieux était animé par de nombreux membres du clergé orthodoxe russe, vêtus de doré.

Un vêtement religieux blanc distinguait le patriarche Cyrille, chef spirituel de l'église orthodoxe russe, des autres clercs.

Parmi les invités de marque de cette somptueuse cérémonie : la maire (Parti socialiste) de la capitale, Anne Hidalgo.

Sa consécration achevée, le lieu de culte est désormais la cathédrale du diocèse dit de Chersonèse, la juridiction pour le patriarcat de Moscou en France – une vingtaine de communautés paroissiales et monastiques –, Suisse, Espagne et au Portugal. Jusqu’à maintenant, le diocèse était à l'étroit dans sa vieille église des Trois-Saints-Docteurs, un ancien garage du XVe arrondissement, au sud-ouest de la capitale française.

Le Centre spirituel et culturel orthodoxe russe est constitué de quatre bâtiments, dessinés par l'architecte français Jean-Michel Wilmotte comme un feuilleté de pierre et de verre. Sa construction a duré pendant deux ans sur un site exceptionnel de plus de 4 000 mètres carrés, sur les bords de la Seine, entre la Tour Eiffel et l'Eglise américaine, dans le VIIe arrondissement. Le coût du chantier a été estimé à quelque 100 à 170 millions d'euros, entièrement pris en charge par la Fédération de Russie, propriétaire du centre.

L'église de la Sainte-Trinité occupe un surface de 450 mètres carrés et son grand dôme culmine à plus de 36 mètres du sol.

Lire aussi : L'Eglise orthodoxe de Paris est désormais ornée de ses cinq bulbes ! (IMAGES)

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.