Les législateurs américains veulent restreindre la coopération militaire entre Washington et Moscou

Les législateurs américains veulent restreindre la coopération militaire entre Washington et Moscou© Mario Anzuoni Source: Reuters
Soldat américain
Suivez RT France surTelegram

La Chambre des représentants des Etats-Unis a publié un document qui imposerait de strictes conditions à la coopération militaire avec Moscou. De plus, d’après ce texte, le budget de la Défense s'élèverait à quelque 618,7 milliards de dollars.

Le National Defense Authorization Act qui sert à établir le budget et les dépenses du département de la Défense des Etats-Unis a été adopté par la Chambre des représentants, la chambre basse du Congrès, le 2 décembre. 375 députés ont voté pour, 34 contre.

D’après le document adopté, en 2017, la Défense américaine recevra quelque 618,7 milliards de dollars, y compris 3,2 milliards additionnels que le président sortant, Barack Obama, avait demandés.

En plus des montants que Washington pourra dépenser en 2017 dans le domaine militaire, le document adopté précise que la coopération avec la Russie n’est possible que «dans les conditions prescrites» de la défense de «l’intérêt national», sans donner plus de détails.

Cela signifie que la Chambre des représentants interdit d’utiliser l’argent octroyé par le Congrès à la «coopération bilatérale des gouvernements russe et américain» si Moscou «ne cesse d’occuper les territoires ukrainiens et ses activités agressives qui menacent la souveraineté et l’intégrité territoriale de l’Ukraine et des membres de l’OTAN».

Depuis le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie, au terme d'un référendum, les Etats-Unis, ainsi que les autres membres de l’OTAN ne cessent d’accuser la Russie de l’avoir «annexée». Pour les dirigeants des pays occidentaux, le rattachement de la Crimée est un exemple de ce que représente la «menace russe» qui leur «permet» d’augmenter la quantité des troupes à la frontière russe. Le 20 novembre, environ 4 000 soldats venant de 11 pays ont été déployés en Lituanie pour participer aux manœuvres de l'OTAN les plus importantes depuis la fin de la guerre froide.

Moscou, pour sa part, annonce sa volonté de coopérer. Le 1er décembre, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret approuvant le nouveau programme de politique étrangère russe. Ce document souligne le fait que «Moscou est intéressé par la construction de relations mutuellement avantageuses avec les Etats-Unis, au regard de la responsabilité des deux pays dans la stabilité internationale».

«Le développement du dialogue est possible s’il se base sur un même pied d’égalité, un respect mutuel et une non-intervention dans les affaires de l’autre», précise encore ce document.

En savoir plus : Terrorisme, guerre nucléaire, coopération : que contient le nouveau programme diplomatique russe ?

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix