Donetsk : une trentaine de bombardements en 24 heures (VIDEO)

Irina Gerashchenko Source: RIA NOVOSTI
Irina Gerashchenko

Les forces ukrainiennes ont tiré 29 fois sur le territoire de la République autoproclamée de Donetsk. Les zones résidentielles ont à nouveau été prises pour cible mais pour l’heure, on ne connaît pas le bilan complet des victimes.

Lors des dernières 24 heures, les zones résidentielles de Donetsk ont été l’objet de l’acharnement de l’artillerie de l’armée ukrainienne, ont fait savoir les milices locales. D’après le ministère de la Défense de la république populaire autoproclamée, ce sont les villes de Donetsk et Gorlovka qui ont essuyé des tirs, de même que les agglomérations de Spartak, Zhabichevo, Kalinovka, Nikolaevka et Shirokino. Le ministère souligne que des mortiers, des lance-grenades et des armes légères ont été utilisées.

Des obus sont tombés sur un marché d’un quartier du nord-ouest de Donetsk, blessant au moins une personne. D’après Ilya Petrenko, journaliste de RT qui s’est rendu sur les lieux du bombardement, le marché a brûlé après avoir été touché malgré les efforts des pompiers qui ont essayé de maîtriser le sinistre. Les marchands ont pour leur part tenté de récupérer les marchandises qui pouvaient l’être et de les mettre à l’abri dans les sous-sol qui, du coup, ont également servi d’abris temporaires. Deux bâtiments d’habitation ont également été dévastés.

Les bombardements du 6 juin se sont produits après une récente escalade de violence à l’est de l’Ukraine et la réunion du conseil de Sécurité de l’ONU qui l’a suivie. Lors de cette réunion, l’ambassadeur russe Vitaly Churkin a déclaré que même les partisans des autorités de Kiev en Occident étaient agacés par «la violation flagrante et l’ignorance brutale des accords de Minsk» dont Kiev fait preuve 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales