Daesh demande à ses partisans d'arrêter d'utiliser des applications de messagerie

Daesh demande à ses partisans d'arrêter d'utiliser des applications de messagerie © Dado Ruvic Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

L'Etat islamique estime que l'utilisation des applications de communication par ses militants pourrait se retourner contre ses dirigeants. L'organisation terroriste ne veut pas faciliter le bombardement de ses cadres par ses ennemis.

«Si vous accédez à des applications comme WhatsApp, Telegram ou autre à partir de Mossoul, et que vous entrez en contact avec une personne recherchée, les croisés vont commencer à s’intéresser à vous... à évaluer votre importance et à identifier les localisations des centres [de l'Etat islamique] en vous traquant», a indiqué un article publié dans Al-Naba, le journal hebdomadaire de l'Etat islamique.

L'organisation terroriste soupçonne la coalition militaire dirigée par les Etats-Unis d'utiliser les applications de messagerie sur internet pour traquer et tuer ses commandants.

Jusqu'à encore récemment, Daesh utilisait ces applications pour discuter avec ses membres et ses partisans en dehors des zones syriennes, irakiennes, libyennes occupées par le groupe terroriste.

Selon les autorités françaises, Daesh aurait été en communication via ces applications de messagerie avec les assaillants qui ont commis les attentats sanglants de Paris en novembre 2015. Cent trente personnes avaient alors été assassinées par les terroristes de l'Etat islamique. 

Par ailleurs, l'organisation terroriste n'avait pas hésité à utiliser les réseaux sociaux et les applications de communication et de messagerie instantanée pour tenter d’accroître son lucratif business de trafic d'être humains. 

La coalition militaire dirigée par les Etats-Unis bombarde les positions de l'Etat islamique depuis la proclamation d'un califat en Syrie et en Irak en 2014 alors que la Russie, par le biais de son aviation et avec l'aval du pouvoir syrien, a entamé une opération anti-terroristes en Syrie depuis le mois de septembre 2015.

Lire aussi : Syrie : un drone russe repère des djihadistes à proximité du convoi humanitaire incendié (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»