ONU : la Russie propose d'ouvrir quatre couloirs humanitaires pour Alep-Est

ONU : la Russie propose d'ouvrir quatre couloirs humanitaires pour Alep-Est Source: Sputnik
Des enfants expriment leurs joies dans le corridor humanitaire de Bustan al-Qasr à Alep

Les Nations unies ont fait savoir que la Russie avait proposé la création de quatre couloirs humanitaires à Alep-Est, pour évacuer les blessés et acheminer de l'aide humanitaire dans la partie de la ville toujours occupée par des groupes rebelles.

«La Fédération de Russie a annoncé vouloir ouvrir quatre couloirs humanitaires avec notre personnel là-bas» et «discuter de la façon dont nous pouvons utiliser les quatre couloirs», a déclaré le 30 novembre Jan Egeland, qui dirige le groupe de travail des Nations unies sur l'aide humanitaire en Syrie.

Selon Staffan de Mistura, l'envoyé spécial de l'ONU en Syrie, environ 30 000 personnes ont reçu de l'aide humanitaire ces derniers jours après avoir fui la zone des combats dans la ville d'Alep.

Jan Egeland, conseiller humanitaire de Staffan de Mistura, a par ailleurs déclaré que si l'ONU avait suffisamment de vivres pour nourrir 150 000 personnes à Alep, il était toujours très compliqué d'atteindre les 200 000 civils qui demeuraint dans les zones occupés par les groupes djihadistes. Jan Egeland a également précisé que les stocks alimentaires à Alep-Est auraient été épuisés et que la chirurgie serait pratiquée dans les sous-sols sans anesthésie.

En octobre et en novembre, Syriens et Russes ont ouvert des corridors humanitaires afin de permettre aux civils de fuir la ville en proie aux combats. L'offensive de l'armée syrienne de ces derniers jours a permis la libération de plusieurs quartiers clés d'Alep.

Le 30 novembre, les forces gouvernementales syriennes ont libéré la route stratégique du Castello, considérée par de nombreux médias comme la «seule voie» pour fournir de l'aide humanitaire à Alep. 

Lire aussi : Responsables russes : la «route de la mort» libérée par l'armée syrienne

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales