Manifestation contre la réunion du G7 à Garmisch-Partenkirchen en Allemagne

Des centaines de personnes se sont rassemblées cet après-midi dans la ville allemande de Garmisch-Partenkirchen située en Bavière pour manifester contre le sommet annuel du G7 qui a lieu non loin de là, dans la localité d’Elmau.

D’après le porte-parole de la police Hans-Peter Kammerer, près de 8 000 manifestants défilent dans les rues de la ville allemande et  plus de 22 000 de policier sont mobilisés.

Les militants anti-mondialisation exigent que les dirigeants des principales puissances économiques de la planète prennent des mesures relatives aux problèmes de la pauvreté, du changement climatique et de la globalisation et montrent la colère qu’ils éprouvent envers les dirigeants britannique, allemand, français, italien, canadien, japonais et de américain. Le porte-parole des militants, Simon Ernst, a qualifié les dirigeants d’«hommes de main des banquiers et des multinationales».

«Combattre le G7 pour la révolution», «Va au diable G7 ! J’aime Poutine», peut-on lire sur certaines pancartes brandies par les activistes.

Une courte échauffourée s’est produite entre les policiers allemands chargés d’assurer la sécurité du G7 et des manifestants anti-mondialistes. Les forces de l’ordre ont été contraintes d’utiliser des bombes lacrymogènes et du gaz poivre pour ramener le calme. Mais il n’y a pas eu de débordement et la manifestation anti G7 se déroule dans le calme.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales