Pays-Bas : les députés adoptent l'interdiction partielle du voile intégral

Pays-Bas : les députés adoptent l'interdiction partielle du voile intégral © MICHEL GANGNE Source: AFP
(Photographie d'illustration)

Les députés néerlandais ont adopté à la majorité un projet de loi interdisant le port du voile intégral dans certains lieux publics. Le texte doit désormais passer au Sénat.

Après la France, la Belgique, la Bulgarie ou encore certaines régions suisses, c'est au tour des Pays-Bas de légiférer sur le niqab et la burqa. Mardi 29 novembre, les députés du pays ont voté en faveur d'un texte prohibant le port du voile intégral dans les établissements scolaires, les hôpitaux ou encore les transports en commun (mais non dans la rue), a rapporté l'agence AFP.

Ce projet de loi, qui prévoit une amende pouvant aller jusqu'à 405 euros pour les personnes qui l'enfreindraient, doit encore être voté par le Sénat avant d'entrer en application.

En amont d'un débat au Parlement néerlandais sur le sujet mercredi 23 novembre, le ministre de l'Intérieur Ronald Plasterk avait tenu à préciser que le projet de loi n’avait pas pour objet principal la religion, le port d’accessoires non-religieux tels que les masques de ski pouvant également être pris en compte dans cette législation. L'interdiction, en effet, ne doit intervenir que dans «des situations spécifiques où il est essentiel que les gens puissent se voir», ou bien pour des raisons de sécurité, avait indiqué quelques mois plus tôt le Premier ministre Mark Rutte.

Lire aussi : Les Pays-Bas débattent de l’interdiction du niqab et de la burqa dans les lieux publics

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage