«La fille plus forte du monde» déclarée persona non grata pour ses appels à la paix en Ukraine

Championne de force athlétique Mariana Naoumova pendant un entraînement Source: RIA NOVOSTI
Championne de force athlétique Mariana Naoumova pendant un entraînement

Mariana Naoumova, championne mondiale russe de la force athlétique à 16 ans, s’est vu refuser l’entrée en Australie où elle était inscrite à une compétition suite à ses visites dans le Donbass pour appeler à la paix dans la région.

Une collégienne de 16 ans de la région de Moscou, qui détient actuellement le titre de l’adolescente la plus forte du monde, s’est vu interdire l’entrée en territoire australien, et son entraîneur n’a pas pu l’accompagner dans un autre voyage pour un championnat aux Etats-Unis.

Cette réaction internationale, soutenue par les autorités ukrainiennes qui l’ont privée du titre de «sportif émérite» du pays et l’auraient placée sur une liste antiterroriste, s’explique par une tournée de Mariana dans le Donbass toujours perturbé par le conflit entre milices populaires et forces gouvernementales.

En octobre 2014, Mariana, qui a établi une quinzaine de records mondiaux, a décidé de visiter les écoles de la région de Donetsk pour promouvoir le développement des sports là-bas, mais aussi pour attirer l’attention du public sur les problèmes des habitants de cette région. Ce voyage a cependant créé plusieurs handicaps pour sa carrière.

Dans une interview à RT, Mariana a néanmoins déclaré que ses difficultés étaient insignifiantes face à la tragédie de Donbass. «Je crois que la politique a commencé à se mêler avec le sport», a estimé la jeune sportive. «Certains personnes ont peur de toute cette histoire parce qu’elle peut nuire à leur réputation, mais moi, je pense qu’il faut le faire. Il s’agit des vies des civils, des enfants», a dit Mariana.

Ce n’est pas la première fois que l’athlète essaie d’attirer l’attention du public sur le conflit dans l’Est ukrainien. En mars 2015, après avoir gagné le tournoi «Arnold Classic» organisé par Arnold Schwarzenegger, elle a pu rencontrer le célèbre acteur pour recevoir ses félicitations et lui a avoué qu’elle rêvait qu’il devienne président des Etats-Unis et «répare» les relations russo-américaines. Elle lui a également transmis des lettres et photos d’enfants de Donbass, qu’elle reçoit régulièrement depuis sa visite à Donetsk.

Two Terminators)))Just for one picture I can fly across the ocean!!!!Maryana #Naumova and Arnold Schwarzenegger #ArnoldClassictoday at the Arnold Sports Festival

Posted by Maryana Naumova on 6 Март 2015 г.

Maria Naoumova n'est pas la seule personnalité publique discriminée en Ukraine et en Occident pour son opinion sur le conflit dans le Donbass. En avril 2015, la pianiste ukrainienne Valentina Lissitsa, qui réside aux Etats-Unis où il a acquis une certaine popularité sur les réseaux sociaux, s’est vu annuler son intervention avec l’orchestre symphonique de Toronto pour avoir exprimé son opinion sur la situation en Ukraine sur Twitter.

«Je n’aurais jamais pensé que cela se répercuterait sur ma musique», Lissitsa s'était confié sur RT.

En savoir plus : L'orchestre de Toronto interdit à une pianiste ukrainienne de jouer à cause de ses posts anti-Kiev

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales