Un bébé élan condamné abattu par les gardes forestiers

Capture d'écran d'une vidéo de RT France
Capture d'écran d'une vidéo de RT France

Des gardes forestiers du Montana ont dû abattre un jeune élan en guise d’«euthanasie», après l’avoir découvert bêlant à côté du cadavre de sa mère.

L’histoire est plus dramatique qu’elle n’y semble. La vidéo a été réalisée par un promeneur dans le Montana, Josh Hohm, qui a pensé que le jeune animal serait sauvé une fois rapportée cette découverte aux autorités compétentes. 

Hohm a rencontré par hasard un bébé élan lors d’une randonnée en forêt près du сamping de West Boulder dans la forêt nationale de Gallatin ; dans le Montana. L’homme a trouvé le bébé à côté du cadavre de sa mère et d’un autre bébé élan, mort lui aussi. Il a tout de suite contacté le Service de la pêche, de la flore et de la faune des parcs du Montana (Montana Fish, Wildlife and Park). 

Les professionnels de la vie sauvage, une fois le jeune élan localisé, n’ont eu d’autre choix que de l’abattre, puis de faire exploser les trois corps de la «famille» pour empêcher ours et autres prédateurs de se nourrir de leurs carcasses.

Les gardes forestiers du Montana ont expliqué qu’il s’agissait d’une mesure prophylactique ; les carcasses des deux animaux morts grouillaient de vers, les trois élans étaient contaminés et c’est pour éviter la diffusion de maladies que les restes des cervidés ont été détruits.

Dans ces conditions, trouver un abri et une famille d’accueil pour le jeune élan survivant était hors de la question.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales