Incendies en Israël : les Palestiniens à la rescousse

Incendies en Israël : les Palestiniens à la rescousse Source: Reuters

Suite aux incendies qui font rage en Israël, l'Autorité palestinienne a proposé à l'Etat hébreu d'envoyer des renforts en pompiers. Israël peine en effet à contenir les flammes et se retrouve contrainte d'accepter l'aide de plusieurs pays.

Alors que plusieurs pays dont la France, la Russie, la Turquie et Chypre ont déjà envoyé des avions et du personnel pour aider Israël à venir à bout des terribles incendies qui font rage dans tout le pays depuis presque une semaine, c'est au tour des Palestiniens de venir en aide à l'Etat Hébreu.

Jeudi 24 novembre, le directeur de la défense civile de l'Autorité palestinienne, le major général Youssef Nassar, a officiellement annoncé que quatre camions de pompiers palestiniens s'apprêtaient à rejoindre les pompiers israéliens et ceux venus du monde entier pour s'attaquer aux incendies, rapporte leTimes of Israël.

En tout, 350 pompiers et 115 véhicules étaient déjà mobilisés sur le terrain pour maîtriser le feu à Haïfa le 24 novembre, rapporte le site d'information Ynet. Mais cela n'est visiblement pas suffisant, puisque le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a lui-même concédé : «Nous avons besoin de plus d’aide.»

Ça ne sera pas la première fois que les pompiers palestiniens viennent en aide à Israël : en 2010, lors de l'incendie du Carmel, 19 pompiers palestiniens étaient déjà venus aider leurs confrères israéliens, se souvient le Times of Israël. 

La solidarité palestinienne tombe à point nommé, alors que la polémique fait rage en Israël, après que des internautes arabes ont célébré sur Twitter la multiplication des incendies avec le hashtag #Israelisburning, apparu en arabe depuis le 22 novembre. 

Le développement de ces incendies – les pires que le pays ait connus depuis 2010 – qui ont pris le 21 novembre à proximité de Jérusalem, avant de s'étendre au nord et au centre du pays, est dû à la sécheresse et aux vents forts.

Les autorités tentent toujours de déterminer si les feux sont d'origine criminelle, mais le premier ministre Benjamin Netanyahou a prévenu, le 24 novembre, que les autorités traiteraient comme un «acte de terrorisme» tout incendie allumé volontairement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»