Une candidate écologiste reçoit 2,5 millions de dollars pour recompter les élections américaines

Une candidate écologiste reçoit  2,5 millions de dollars pour recompter les élections américaines© Bryan Woolston Source: Reuters
Jill Stein a été candidate pour le Parti Vert lors des élections américaines

Des écologistes américains ont recueilli plus de 2 millions de dollars pour pouvoir recompter les résultats par vote électronique dans trois Etats disputés. La candidate Jill Stein se défend d'aider Hillary Clinton à contester les résultats.

L'écologiste Jill Stein et son équipe ont affirmé le 24 novembre avoir récolté suffisamment d'argent pour obtenir un nouveau décompte des résultats électoraux dans l'Etat américain du Wisconsin quelques semaines après l'élection surprise de Donald Trump. L'objectif était d'amasser 2,5 millions d'euros avant le 25 novembre. Il n'aura fallu que quelques heures pour réunir cette somme conséquente grâce à un financement participatif sur internet

Cette souscription a été lancée par Jill Stein afin de pouvoir examiner les résultats électoraux non seulement dans le Wisconsin, mais également dans le Michigan et en Pennsylvanie. Dans ces trois Etats, des irrégularités concernant les résultats des votes électroniques ont été pointé du doigt par des médias. «Ces préoccupations doivent être étudiées avant que l'élection présidentielle de 2016 ne soit validée», a précisé Jill Stein. 

Des informaticiens, dont le directeur du Centre de l'Université du Michigan pour la sécurité informatique, ont récemment indiqué qu'ils possédaient des preuves d'une baisse de 7% en moyenne du score d'Hillary Clinton dans les comtés du Wisconsin où des machines électroniques ont été utilisées pour voter. D'après ces techniciens, la candidate démocrate pourrait récupérer 30 000 voix supplémentaires dans le Wisconsin alors que Donald Trump l'a emporté avec 27 000 voix d'avance. 

Ces spéculations ont néanmoins été balayées d'un revers de main par le sondeur Nate Silver qui affirme que la baisse des votes en faveur d'Hillary Clinton peut également s'expliquer par la démographie des comtés en question.

«Nous méritons des élections dans lesquelles nous pouvons avoir confiance», a déclaré Jill Stein en se défendant d'agir en faveur d'Hillary Clinton. L'ex-candidate écologiste à l'élection présidentielle américaine a affirmé que son objectif était de «faire la lumière sur la faiblesse du système électoral américain».

Donald Trump est arrivé en tête dans chacun des trois Etats cités, mais à chaque fois avec une faible avance sur sa rivale, Hillary Clinton. D'un point de vue théorique, si ces soupçons de fraude étaient avérés et si Hillary Clinton l'emportait au final dans ces trois Etats, la candidate démocrate aurait alors suffisamment de grands électeurs pour prétendre avoir battu son adversaire républicain.

Lire aussi : Transition à la Maison-Blanche : Donald Trump continue son casting et recrute des durs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.