Eureka ! Des chercheurs russes découvrent comment faire de l'or avec du charbon

Eureka ! Des chercheurs russes découvrent comment faire de l'or avec du charbon
Photo d'illustration ©Leonhard Foeger/Reuters

Le charbon contient de l'or à l'état de traces, et les scientifiques russes ont mis au point un procédé permettant de l'extraire. En mettant les chaudières collectives à contribution, les Russes pourraient ainsi «se chauffer au diamant».

C'est le résultat de recherches multidisciplinaires longues de plus de 15 années. Mais, autant le dire tout de suite, les inventeurs du procédé ne feront pas fortune. La technique nécessite de brûler 1 tonne de charbon afin d'obtenir un seul petit gramme d'or, soit un peu plus de 22 euros, au cours actuel sur le marché international. Au mieux. Et encore, sur le papier. Pour l'heure, les chercheurs-alchimistes tablent plutôt sur un rendement de 0,5 gramme.

Les chercheurs n'ont donc pas trouvé le moyen magique de transformer le charbon en or, à l'instar des alchimistes du Moyen Age, lesquels voulaient changer le plomb en or. Ici, c'est la découverte du fait que le charbon contient de microscopiques veines d'or. Et, afin de le recueillir, la fumée de charbon doit parcourir un système de purification à l'image d'un alambic. Le résidu obtenu est ensuite rincé abondamment.

Les chercheurs de l'Académie des sciences russe ont décidé de lancer la construction d'une unité de production dans l'oblast d'Amour, une région située à l'extrême Est de la Russie. Les chaudières municipales qui alimentent les systèmes de chauffage collectifs seront également mises à contribution. Equipée d'un système de filtration de l'or, une chaudière brûlant typiquement 10 000 tonnes de charbon chaque année en hiver pourra potentiellement restituer 10 kilogrammes d'or sur la même durée.

Lire aussi : La Russie met un terme aux recherches nucléaires conjointes avec les Etats-Unis

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales