Calexit : au tour de la Californie de tenir un référendum sur son indépendance ?

Calexit : au tour de la Californie de tenir un référendum sur son indépendance ?© Facebook/Yes California Independence Campaign
Des partisans du mouvement Yes California

Le mouvement Yes California qui soutient l’idée d'un Calexit, sécession de la Californie des Etats-Unis, a proposé au procureur général de tenir le référendum. Le rejet de la victoire de Donald Trump à la présidentielle en est la principale cause.

L’exemple du Brexit aurait inspiré la Californie, où un groupe prénommé Yes California a déposé une proposition de sécession de l’Etat des Etats-Unis «Calexit : Le plébiscite de l’indépendance de la Californie de 2019» devant le Bureau du procureur général, selon le Los Angeles Times.

Le mouvement espère que les Californiens pourront se rendre aux urnes au printemps 2019 «pour décider lors d’un vote historique via un référendum si la Californie doit sortir de l’Union, #Calexit». Mais cette idée doit tout d'abord réunir assez de soutien lors d'un vote en novembre 2018. Si 50% des électeurs votent et 55% d’entre eux soutiennent le Calexit, l’Etat doré deviendrait la «République nouvellement indépendante de Californie» qui pourrait même rejoindre les Nations unies, estime le groupe Yes California.

«Nous le faisons car l’attente est énorme», a expliqué Marcus Ruiz Evans, vice-président et co-fondateur de Yes California.

Le projet requiert néanmoins un demi-million de signatures pour que le référendum ait lieu. Donc, le mouvement appelle pour le moment les Californiens à signer une pétition et se montre optimiste à ce sujet. «Nous avons six mois pour recueillir 585 407 signatures. Nous aspirons à atteindre le cap du million», affirme avec confiance Yes California.

Le groupe existe depuis 2014, mais l’idée de sécession a fait son chemin après la victoire de Donald Trump à la présidence américaine : 61% des citoyens de Californie ayant voté l'ont fait en faveur de Hillary Clinton.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales