Angela Merkel annonce sa candidature pour un quatrième mandat en 2017

Angela Merkel annonce sa candidature pour un quatrième mandat en 2017© Fabrizio Bensch Source: Reuters
Angela Merkel annonce sa candidature pour un quatrième mandat en 2017

La chancelière allemande, soutenue par plus de 50% des Allemands qui souhaitent la voir maintenue au pouvoir, vient d'annoncer qu'elle entendait représenter son parti, l'Union chrétienne-démocrate (CDU), lors des élections fédérales en 2017.

C'était une décision attendue, mais à laquelle Angela Merkel vient d'apporter confirmation : elle briguera un quatrième mandat lors des élections fédérales de 2017.

Le 20 novembre, elle a indiqué aux autres dirigeants du mouvement réunis à Berlin qu'elle ambitionnait à la fois d'être réélue à la présidence de la CDU lors d'un congrès en décembre, puis de candidater à nouveau pour la chancellerie lors des législatives, selon les sources proches du parti.

Au pouvoir depuis 2005, Angela Merkel pourrait donc battre le record historique de longévité détenu par Helmut Kohl, son mentor en politique. Elle jouit d'une popularité assez forte dans l'opinion allemande, puisque plus de 50% d'entre eux souhaitent la voir reconduite dans ses fonctions l'an prochain.

En déplacement à Berlin pour sa tournée d'adieux européenne, Barack Obama a apporté son soutien à la chancelière jeudi 17 novembre dernier. «Si j'étais allemand, je voterais pour elle», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune, soulignant le rôle jouée par Angela Merkel dans la conduite de la coopération américano-européenne. 

Toutefois, en dépit des résultats économiques très positifs affichés par son pays, Angela Merkel doit affronter de vives tensions au sein de la société allemande ainsi que de grosses difficultés dans son propre parti, toutes liées à sa politique de gestion de la crise des migrants. L'alliance traditionnelle entre son aile chrétienne-démocrate (plutôt libérale) et son aile chrétienne-sociale (présente en Bavière et plutôt conservatrice) risque de voler en éclat : une partie des membres de la CDU veut mettre un frein à l'accueil des réfugiés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.