Le contingent militaire américain en Allemagne prié par sa hiérarchie de se tenir à l’écart du G7

Les soldats de l'OTAN participent dans des exercices militaires près de Regensburg Source: Reuters
Les soldats de l'OTAN participent dans des exercices militaires près de Regensburg

Le personnel militaire américain a reçu du Commandement des forces américaines en Europe une interdiction de voyager pendant le G7 à Munich et Garmisch-Partenkirchen, villes hôtes du sommet, de crainte qu’ils soient pris à parti par des émeutiers.

Des restrictions de voyage ont été imposées au contingent militaire américain concernant Munich le 4 juin et Garmisch-Partenkirchen les 7-8 juin. Le Commandement des forces américaines en Europe (CFAE) a expliqué que les mesures ont été adoptées «face à l’ampleur des protestations et la possibilité de violences».

Cette année, le sommet du G7 sera accueilli par l’Allemagne les 7-8 juin dans le château d’Elmau près de Garmisch-Partenkirchen, Bavière. Munich est la capitale et la plus grande ville de Bavière.

«Les membres des familles et les employés de cocontractants et sous-traitants [de l’armée américaine] sont priés également d’éviter ces sites», selon le décret.

Le Commandement a encore déclaré que les soldats «qui sont positionnés ou qui résident près de ces localités seront cantonnés aux déplacements et exercices essentiels à leur mission pendant ces dates uniquement». Cette déclaration arrive après que les militants anti-G7 et altermondialistes ont annoncé la tenue de plusieurs manifestations qui doivent attirer des milliers de participants.

Les actions à Munich doivent rassembler 10 000 protestataires, alors que les organisateurs de celles de Garmisch-Partenkirche espèrent la participation de 5 000-10 000 personnes, d’après les estimations du CFAE. 

«Historiquement, ces sommets ont été contestés par un grand nombre de militants altermondialiste, dont les manifestations ont pu déboucher sur des violences par le passé. La priorité du Commandant des forces américaines en Europe est d’assurer la sécurité de son personnel», a déclaré le Commandement.

Plus tôt, les militaires américaines ont conseillé à des soldats qui sont déjà positionnés dans les casernes de Garmisch-Partenkirchen d’éviter le port de l’uniforme «afin d’éviter toute confrontation», de ne pas effectuer des «arrêts inutiles» en se déplaçant en voiture, et même d’éviter de parler anglais en public «pour ne pas attirer l’attention». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales