Découvrez le lanceur Soyouz qui enverra Thomas Pesquet dans l'espace (VIDEOS)

Découvrez le lanceur Soyouz qui enverra Thomas Pesquet dans l'espace (VIDEOS)© RT France
La fusée Soyouz en cours d'acheminement vers sa rampe de lancement

Trois jours avant le lancement, qui verra le spationaute français Thomas Pesquet s'envoler vers la Station spatiale internationale, RT France a pu admirer l'impressionnant lanceur de fabrication russe sur son pas de tir à Baïkonour.

A 6h du matin, il fait froid, très froid dans les steppes kazakhes. Mais la tradition en matière de lancements spatiaux est stricte, depuis l'envoi des premiers Soviétiques dans l'espace, le départ du lanceur Soyouz de la base vers son pas de tir se fait à 7h précises.

Et ce n'est pas avec le départ du Français Thomas Pesquet, accompagné de l'astronaute américain Peggy Whitson et du cosmonaute russe Oleg Novitski, que cela va changer. 

Le transport de la fusée, longue de 50 mètres, se fait en train à une vitesse extrêmement réduite pour éviter toute secousse inutile pouvant endommager l'appareil. A la tête de l'engin orné du visage de Iouri Gagarine, se trouve la capsule où logeront, le temps d'un voyage de 48 heures vers la Station spatiale internationale (ISS), les trois astronautes. 

Lire aussi : L’agence spatiale russe renonce à livrer ses lanceurs Soyouz à Arianespace

Les Russes ne plaisantent pas avec la sécurité, et plusieurs détachements de militaires patrouillaient sur les voies afin d'examiner toute anomalie qui pourrait perturber le délicat transfert. Pas de chance pour ceux qui voulaient se fabriquer un souvenir en mettant des pièces de monnaie sur la voie pour qu'elles soient écrasées par la fusée, les équipes ont retiré tout objet de la voie avant le passage du convoi. 

Le lanceur, de fabrication russe, est un monstre de puissance. Il en faut pour pousser les 600 tonnes de masse que constituent la fusée. Les cinq énormes moteurs à propulsion, alimentés par près de 275 tonnes de carburant, feront quitter le sol de Baïkonour au Français de 38 ans grâce à une poussée équivalente à 20 millions de chevaux. Aucun doute, ça va secouer !

Lire aussi : Vivez au plus près le décollage spectaculaire de Soyouz (IMAGES PANORAMIQUES)

Une fois arrivée sur la base de lancement de Baïkonour, le lanceur Soyouz est délicatement relevé à la verticale afin de le préparer au décollage, qui aura lieu le 17 novembre à 21h20 (heure de Paris). 

L'équipage de la mission Proxima n'était évidemment pas présents au cours de l'événement. En effet, les trois astronautes se trouvent actuellement en quarantaine afin notamment d'éviter toute contamination avant de monter à bord. Néanmoins, il est de tradition de ne pas voir le lanceur dans son entièreté avant le grand jour. 

Une fois dans l'espace, et pour une durée de six mois, l'équipage s’attellera à un programme scientifique chargé avec une centaine d'expériences prévues. Amélioration des tests pour la potabilité de l'eau, d'appareils de télé-médecine, ou encore test de nouveaux matériaux auto-nettoyants... Les trois cosmonautes n'auront pas le temps de s'ennuyer.

RT France vous fera vivre sur son site tous les événements préalables au lancement qui propulsera, pour la dixième fois de l'histoire de la conquête spatiale, un Français hors de l'atmosphère.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.