Près de 42 000 Irakiens auraient fui Mossoul selon l'Organisation internationale pour les migrations

Près de 42 000 Irakiens auraient fui Mossoul selon l'Organisation internationale pour les migrations© Alaa Al-Marjani Source: Reuters
Des déplacés qui ont du quitter la ville de Mossoul se retrouvent dans le camp de réfugiés de Khazer.

Selon l'Organisation internationale des migrations OIM, des dizaines de milliers de déplacés ont déjà afflué dans les camps humanitaires proches de la ville de Mossoul depuis le début de l'opération militaire contre Daesh.

En début de semaine, l'Office des migrations internationales (OIM) avait comptabilisé 35 000 déplacés. Le 9 novembre, l'OIM a révisé son chiffre et indiqué que 41 988 Irakiens avaient fui leurs foyers depuis le lancement de l'opération militaire pour reprendre la ville de Mossoul à l'Etat islamique.

L'OIM a expliqué que l'actualisation du nombre de réfugiés prenait désormais en compte les 7 000 déplacés supplémentaires arrivés dans les camps de réfugiés depuis le début de l'offensive de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. 

La grande majorité des déplacés sont originaires de la province de Ninive, dont Mossoul est la capitale, mais l'OIM inclut dans ses chiffres des habitants d'autres provinces.

L'ONU s'attend à devoir fournir de l'eau, de la nourriture et des abris à 700 000 personnes, une tâche qui s'annonce très ardue. «Il existe une règle informelle selon laquelle aucune institution ne peut faire face à un mouvement de population de plus de 150 000 personnes à la fois», a confié à l'AFP Lise Grande, coordinatrice humanitaire de l'ONU pour l'Irak. 

L'opération militaire lancée le 17 octobre contre la «capitale» de Daesh en Irak, risque selon Haut-Commissariat des Nations unies d'entraîner une catastrophe humanitaire dans la région avec le possible déplacement de plus d'un million de civils. 

Depuis le mois d'octobre 2016, les forces armées irakiennes ont lancé une opération militaire d'envergure pour tenter de reprendre le contrôle de la ville de Mossoul et chasser les djihadistes de l'Etat islamique hors d'Irak. 

Lire aussi : Plus de cent cadavres décapités découverts près de Mossoul

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage