Une milice américaine se prépare à «combattre et tuer» si Clinton «volait» l’élection (IMAGES)

Une milice américaine se prépare à «combattre et tuer» si Clinton «volait» l’élection (IMAGES) Source: Reuters
Chris Hill, fondateur de la III% Security Force, se prépare au "vol" de l'élection américaine par Hillary Clinton
Suivez RT France surTelegram

Dans l’Etat de Géorgie aux Etats-Unis, les membres de la Force de sécurité des trois pour cent, une milice qui soutient le candidat républicain Donald Trump, s’entraînent au tir et au combat, à quelques jours de l’élection présidentielle américaine.

Alors que le scrutin américain approche à grands pas, une milice armée se prépare à la possibilité de troubles aux Etats-Unis, si l’élection du 8 novembre venait à être remportée, «frauduleusement» selon eux, par la candidate démocrate Hillary Clinton, rapporte le journal britannique Daily Mail.

Soupçonnant cette dernière de vouloir «voler» l’élection, les membres de la «Force de sécurité des trois pour cent» (III% Security Force), une milice basée en périphérie de la ville d’Atlanta, se prépare au pire à coups d’exercices militaires et autres courses d’obstacles.

Et s'ils assurent qu’ils ne seront pas les premiers à tirer, ils n’entendent pas laisser leur arme à la maison pour autant.

Une milice américaine se prépare à «combattre et tuer» si Clinton «volait» l’élection (IMAGES) Source: Reuters

Chris Hill, qui a fondé le groupe paramilitaire il y a plusieurs années, a même dessiné des plans pour une possible marche armée sur Washington si la démocrate venait à remporter le scrutin.

«Je serai là pour porter assistance à mes compatriotes et pour les empêcher d’être désarmés et je me battrai et je tuerai, et je pourrais mourir dans ce processus», explique-t-il au journal.

Une milice américaine se prépare à «combattre et tuer» si Clinton «volait» l’élection (IMAGES) Source: Reuters

Un autre groupe paramilitaire, les Oath Keepers (littéralement «gardiens des serments»), avait déjà appelé à venir surveiller plusieurs bureaux de votes le jour de l’élection pour empêcher les fraudes.

A plusieurs reprises, le candidat républicain Donald Trump avait déclaré que le scrutin pourrait être «truqué», ajoutant qu’il ne reconnaîtrait pas le résultat du vote en cas de victoire d'Hillary Clinton.

Selon l’organisation américaine Southern Poverty Law Center, qui étudie l’activité des groupes extrémistes, le nombre de milices actives aux Etats-Unis serait passé de 42 en 2008, à 276 en 2015.

Une milice américaine se prépare à «combattre et tuer» si Clinton «volait» l’élection (IMAGES) Source: Reuters

Lire aussi : Sondage : l'avance de Clinton sur Trump réduite à la marge d'erreur

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix