Le correspondant de RT et son équipe de tournage ont essuyé des tirs à Alep (VIDEO EXCLUSIVE)

Le correspondant de RT et son équipe de tournage ont essuyé des tirs à Alep (VIDEO EXCLUSIVE)© Capture d'écran du compte de Twitter @MuradGazdiev
Alep

A la veille d’une pause humanitaire à Alep initiée par la Russie qui débutera le 4 novembre à 10h, les rebelles ont entamé la deuxième étape de leur offensive visant les territoires contrôlés par Damas.

D’après le correspondant de RT Mourad Gazdiev, il y a eu trois explosions dans les quartiers ouest d’Alep contrôlés par le gouvernement syrien, dont une juste à côté de l’endroit où il réalisait un sujet.

Il précise que le nombre de victimes est encore inconnu mais les ambulances s’affairent sur place et transportent de nombreux blessés vers les hôpitaux. Selon l’agence d’actualité syrienne Sana, au moins 12 personnes ont péri, 200 autres ont été blessées, y compris le photographe de la chaîne de télévision al-Alam TV.

Les bombardements se sont déroulés dans le quartier du Nouvel Alep, contrôlé par le gouvernement. Depuis des semaines, les rebelles essaient de le reconquérir. Ces derniers jours, ils ont réussi à couper les communications radio dans cette partie de la ville. Mourad Gazdiev faisait savoir que la situation était «assez calme», quand soudain des explosions ont commencé à retentir.

«Des dizaines de civils résident cependant toujours dans ces quartiers, personne n’ayant réussi à les quitter», a-t-il précisé.

«Deux ou trois voitures piégées ont explosé tout près de nous. Nous nous sommes cachés. Nous avons vu des obus tomber à quelques mètres de nous», a-t-il poursuivi.

Il s’agit de la deuxième étape de l’offensive des rebelles, entamée à la veille d’une pause humanitaire annoncé par Moscou. Toutes les frappes devront stopper dès le 4 novembre à 10h pour laisser les civils et les combattants non armés quitter la ville.

Lire aussi : Les frappes quotidiennes des rebelles forcent ses habitants à fuir Alep (VIDEO EXCLUSIVE)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.