Israël : blocage d'une proposition de loi traquant les consommateurs de porno sur le net

Israël : blocage d'une proposition de loi traquant les consommateurs de porno sur le net© Valentyn Ogirenko Source: Reuters

Le ministère de la communication a bloqué une loi qui devait être examinée par la Knesset, le Parlement israélien, au motif qu'elle portait atteinte à la vie privée. Cette loi aurait contraint les consommateurs de porno à déclarer chaque connexion.

Un projet de loi qui aurait obligé les fournisseurs d'accès internet israéliens à censurer la pornographie par défaut a été bloqué in extremis le 31 octobre par le ministère de la communication, avant qu'il ne soit examiné par la Knesset, rapporte le quotidien Haaretz.

Le 30 octobre, le Comité ministériel pour la législation avait approuvé ce projet, une majorité de députés y étant favorables. Le projet de loi avait été parrainé par Shuli Moalem-Rafaeli (députée du parti de droite Foyer Juif), qui, citée par JSS News, estimait que sa position sur le porno ne faisait pas d'Israël un nouvel Iran.

Si cette loi avait été adoptée, elle aurait contraint ceux qui désirent consulter des sites porno à en faire la demande par écrit  par téléphone, ou sur le site internet du fournisseur d’accès à internet.

Au final, les détracteurs de cette loi l'ont emporté, estimant qu'il s'agissait là d’une «violation de la vie privée».

La députée de Foyer Juif ne compte néanmoins pas en rester là. Elle envisage de présenter un nouveau projet dans les prochains jours. 

Si, pour les députés ayant voté en faveur de la loi, il s'agissait de défendre la morale de la société ou encore d'éviter l'exploitation des femmes et les dérives pédophiles, certains internautes prennent les choses avec plus de légèreté. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales