La BBC attaquée par des parents furieux de la diffusion d'une série sur le genre (PHOTOS)

La BBC attaquée par des parents furieux de la diffusion d'une série sur le genre (PHOTOS)© Capture d'écran Daily Mail

Just a Girl, la fiction de la BBC qui raconte la tentative d'un garçon de 11 ans de changer de genre pour devenir une fille en ingérant des hormones a scandalisé de nombreux parents, qui jugent le programme inadapté pour les jeunes enfants.

La dernière création de la chaîne gouvernementale anglaise sur la question du genre a provoqué un tollé chez de nombreux parents. Ces derniers la qualifient d'irresponsable dans la mesure où elle vise les enfants âgés de 6 à 12 ans.

Just a Girl est une série de fiction, diffusée sur le site de CBBC, qui décrit le quotidien d'Amy, une petite fille transgenre jouée par une actrice. Au fil des épisodes, Amy raconte qu'elle était un garçon et qu'elle s'appelait Ben, mais que la prise de médicaments visant à bloquer la puberté lui a permis d'arrêter de développer ses attributs masculins.

Un scénario qui n'est pas du goût de tout le monde. En raison des réactions que la série a provoquées chez sa fille, une mère a décidé de se plaindre dans un courriel adressé au site Mumsnet. Elle y raconte que sa fille, qui aime jouer au football et porter des vêtements de garçons, a été très perturbée après avoir visionné les épisodes de la série, lui demandant si son attrait pour les vêtements masculins signifiait qu'elle était un garçon. 

Au-delà des parents, le monde politique a également réagi. Le député conservateur Peter Bone s'est joint au concert de critiques, affirmant qu'il allait écrire au programmateur de l'émission, car il partageait la «colère des parents qui veulent que leurs enfants se comportent comme des enfants». 

Maria Miller, ancienne secrétaire d'Etat à la Culture, s'est également inquiétée de la diffusion de cette série, dont les enjeux devraient, selon elle, être abordés seulement dans les familles où les parents sont réceptifs à ce genre de questionnements. 

La question de la distribution d'hormones bloquant le développement des organes à la puberté a fait scandale au Royaume-Uni, après que le quotidien The Mail a affirmé que des cliniques publiques en avaient distribuées à des enfants de neuf ans.



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»