«Assange et la Russie partagent le même lit» : les arguments d’une collaboration maléfique

«Assange et la Russie partagent le même lit» : les arguments d’une collaboration maléfique© Axel Schmidt Source: Reuters
Julian Assange lors d'une conférence de presse

Hillary n’est pas franchement appréciée à Moscou – Wikileaks livre de courriels anti-Clinton. Assange avait son émission sur RT – c’est un espion russe. La correspondante de RT à Londres récapitule les soi-disant preuves liant Wikileaks à la Russie.

Il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour que la fable d’une collaboration entre Moscou et le plus célèbre des sites lanceurs d’alerte au monde, Wikileaks, se diffuse amplement dans les médias. La correspondante de RT à Londres, Anastassia Tchourkina, a compilé les arguments les plus repris qui montreraient que la Russie se sert de Wikileaks.

Lire aussi : Selon Assange, la «folle» équipe de campagne de Clinton aurait tenté de pirater WikiLeaks

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales