Syrie : en deux ans 300 civils seraient morts dans des frappes de la coalition occidentale

Syrie : en deux ans 300 civils seraient morts dans des frappes de la coalition occidentale© Abdalrhman Ismail Source: Reuters

L’ONG Amnesty International a calculé que, depuis 2014, la coalition occidentale menée par les Etats-Unis avait tué plus de 300 civils dans ses frappes contre les terroristes de Daesh en Syrie.

«Les forces de la coalition dirigée par les Etats-Unis qui mènent des frappes en Syrie doivent mettre en place une sérieuse enquête sur les victimes civiles et en dévoiler les résultats. Au moins 300 personnes auraient été tuées dans 11 raids aériens qui ciblaient Daesh», a déclaré dans un communiqué Lynn Maalouf, directrice adjointe pour la recherche au bureau de Beyrouth d'Amnesty International.

«Il est temps que les autorités américaines reconnaissent l'étendue des dommages civils causés par les attaques de la coalition en Syrie. Nous craignons que la coalition dirigée par les Etats-Unis ne sous-estime considérablement le tort causé aux civils dans ses opérations en Syrie», a-t-elle poursuivi en précisant que «l'analyse des preuves disponibles suggérait que, dans chacun des cas, les forces de la coalition n'avaient pas pris les précautions adéquates pour minimiser le mal fait aux civils et la destruction de leurs biens».

Lire aussi : Alep : les terroristes tirent sur les corridors humanitaires alors que les civils tentent de sortir

Les chiffres de l’ONG et des Etats-Unis contrastent.  En juillet dernier, le Pentagone a révélé que, dans ses frappes aériennes en Irak et en Syrie, seuls 14 civils avaient été tués entre le 28 juillet 2015 et fin avril 2016, sans donner plus d'information.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales