Le nouveau gouverneur ukrainien Mikheil Saakachvili est moqué dès sa désignation

Mikheil Saakachvili© Denis Petrov Source: RIA NOVOSTI
Mikheil Saakachvili

Mikheïl Saakachvili, fugitif et ex-président géorgien, a été nommé gouverneur de la région d’Odessa, en Ukraine. La réaction des hommes politiques ainsi que des simples citoyens ukrainiens et géorgiens ne s’est pas faite attendre.

A Odessa, des Ukrainiens ont suspendu des cravates avec l’inscription «Pour Micha». Ils ont aussi publié des photos sur les réseaux sociaux où les cravates étaient accrochées sur des arbres, des monuments et des colonnes. Il faut rappeler qu’en 2008, un film où l’ancien président géorgien mâchouillait sa propre cravate pendant qu’il était au téléphone.

L’actuel président géorgien Guiorgui Margvelachvili a déclaré que Mikheïl Saakachvili avait insulté son propre pays en répudiant sa nationalité géorgienne au profit de la nationalité ukrainienne. «J’exprime mon attitude négative envers cela. L’ancien président n’a pas été contraint à refuser sa citoyenneté géorgienne. Il a ainsi insulté son pays et l’institution présidentielle. Je ne peux pas comprendre un tel comportement indigne», s’est indigné Guiorgui Margvelachvili.

«Il a très bien exprimé l’amour et la fidélité qu’il voue à son pays. Si quelqu’un avait des doutes théoriques, tout le monde a pu constater la fidélité de Saakachvili, pour qui la citoyenneté géorgienne ne vaut rien», a souligné pour sa part la ministre géorgienne de la Défense, Tina Khidasheli.

En Russie, le Premier ministre Dmitri Medvedev a réagi avec ironie à la désignation de Mikheïl Saakachvili au poste du gouverneur d’Odessa en twittant : «Saakachvili est le chef de la région d’Odessa. Le numéro de cirque continue. Pauvre Ukraine».

Le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, Alekseï Pouchkov, a également twitté : «Saakachvili a oublié ses promesses de revenir à Tbilissi pour prendre la tête de la Géorgie. En Géorgie, il peut prendre la tête des prisonniers dans le meilleur des cas».

Le député géorgien David Saganelidze a exprimé sa compassion pour le peuple ukrainien après la nomination de Mikheil Saakachvili. «J’exprime ma compassion au peuple ukrainien qui m’est proche, notamment au peuple d’Odessa. C’est une grave faute des dirigeants ukrainiens, bien que je n’intervienne pas dans leurs affaires. Mon Dieu ! Faites que Saakachvili devienne une autre personne, mais il me semble que c’est impossible», a-t-il regretté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales