Au moins 18 morts dans des attentats-suicides revendiqués par Daesh à Kirkouk, au nord de l'Irak

Au moins 18 morts dans des attentats-suicides revendiqués par Daesh à Kirkouk, au nord de l'Irak© Bulent Kilic Source: AFP

Plusieurs kamikazes ont mené des attaques meurtrières revendiquées par l'organisation terroriste Daesh dans la province de Kirkouk, en Irak, visant notamment un poste de police et une centrale électrique.

Six policiers irakiens et 12 djihadistes ont été tués dans des affrontements entre des terroristes et les forces de sécurité le 21 octobre dans la province de Kirkouk, au nord de l'Irak, a indiqué un colonel de police à l'AFP.

Une centrale électrique de la province a notamment été prise pour cible par trois kamikazes.

Plusieurs bâtiments gouvernementaux avaient été attaqués plus tôt par des hommes portant des gilets explosifs dans la ville de Kirkouk, aux mains des combattants kurdes.

Daesh a revendiqué les attentats-suicides par le biais de son organe de propagande, l'agence Amaq.

Ces attentats surviennent alors que le gouvernement irakien et les forces kurdes mènent, depuis le 17 octobre, une offensive de grande envergure contre l'organisation terroriste à Mossoul, le quartier général de Daesh en Irak.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que retenez-vous de ce premier tour de la présidentielle ?

Résultats du sondage