Daesh aurait enlevé 500 enfants

Un enfant armé© Thaier al-Sudani Source: Reuters
Un enfant armé

Les terroristes de Daesh auraient enlevé près de 500 enfants dans deux provinces d’Irak et les auraient rapatriés dans leurs bases syrienne et irakienne. On redoute que ces enfants ne servent de chair à canon pour le compte de l’Etat islamique (EI).

Les enlèvements ont eu lieu cette semaine dans les villes d’ Ar Rutba, Al-Qaim, Anah et Rawa.

«Daesh a enlevé au moins 400 enfants dans la province ouest d’Anbar et les a ramenés dans ses bases militaires en Irak et en Syrie», a déclaré Mohammed Farhan, membre du Conseil de la province d’Anbar.

Dans le sud-est du gouvernorat de Diyala, l’EI «s’est emparé d’environ 100 enfants âgés de moins de 16 ans», a déclaré le lieutenant-général Kasim Al-Saidi. «On va laver les cerveaux de ces enfants pour qu’ils deviennent des kamikazes», a-t-il ajouté.

Le militaire estime qu’après les entraînements de base qui leur seront dispensés dans les camps terroristes, ces jeunes pourront être déplacés dans les autres régions que les extrémistes contrôlent, y compris la Syrie.

Selon les données de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme basé à Londres, les djihadistes ont déjà enrôlé au moins 400 enfants en Syrie l’hiver dernier, ces enfants sont même surnommés les «Lionceaux du Califat».

La tête du Comité parlementaire iraquien des femmes, de la famille et de l’enfance, Rehab al-Abouda. a précisé que Daesh avait déjà transformé des centaines d’enfants en soldats. Selon les autorités, ces enfants auraient participé aux affrontements avec les forces de sécurité irakiennes.

En mars, Daesh avait diffusé une vidéo dans laquelle on voyait un jeune garçon exécuter un Israélien soupçonné d’être «un espion». 

 

   

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales