Les agences secrètes britanniques condamnées pour collecte illégale de données personnelles

© Peter Nicholls Source: Reuters

Le tribunal d’enquête britannique a conclu que le renseignement britannique, en collectant en secret des données personnelles, y compris des informations financières, pendant des dizaines d’années, avait agi de manière «illégale».

L’Investigatory Powers Tribunal (IPT), seule cour qui peut lancer des procédures contre les services de renseignement au Royaume-Uni, a estimé que «le régime secret de collecte de données personnelles» de ces services était illégal. Le MI5, le MI6 et le Government Communication Headquarter (GCHD) auraient enregistré «de très nombreuses données personnelles et confidentielles sans garde-fous ou système de contrôle» pendant plus de 17 ans, selon l'IPT.

La cour a en outre publié un document où était expliqué que les services avaient violé l’article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme en collectant des données personnelles des citoyens britanniques sur les réseaux sociaux et par téléphone entre 1998 et 2015. 

Le lanceur d'alerte Edward Snowden a salué la décision du tribunal spécial. «Les critiques disaient que révéler l’étendue de la surveillance américaine était injustifiable. Aujourd’hui, les tribunaux britanniques ont jugé que ces révélations avaient mis fin à dix années de violation des droits de l’homme», a-t-il tweeté.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales