La Russie a rempli son contrat de livraison du système de missiles S-300 à l’Iran

Un système de missiles S-300 © Kirill Kalinnikov Source: Sputnik
Un système de missiles S-300

La dernière partie des systèmes de missiles S-300 a été fournie par Moscou à Téhéran, dans le cadre d’un contrat suspendu en 2010 en raison de la résolution onusienne avant d’être rétabli en 2015 après l’accord sur le programme nucléaire iranien.

«Tous le système de missiles S-300 a été livré», a annoncé le directeur du Service fédéral de coopération militaro-technique, Alexandre Fomine.

Cette déclaration signifie que le contrat conclu entre Moscou et Téhéran en 2007 pour la livraison de systèmes de missiles S-300 a été rempli par la Russie. Après qu’en 2010 le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution interdisant la vente d’armes modernes à l’Iran, le contrat a été de fait suspendu. Mais l’accord entre les six pays impliqués dans les négociations (Etats-Unis, Chine, Russie, Grande-Bretagne, France et Allemagne) et l’Iran l’année dernière a levé l’interdiction de livraison des S-300.

Le système de missiles russes S-300 est considéré comme l'un des systèmes de défense aérienne les plus perfectionnés au monde. Ces armes sont capables de frapper des cibles balistiques et aériennes ainsi que protéger des troupes, des bases militaires et des objets stratégiques de frappes de missiles balistiques et de croisière, de drones et d’aviation.

Lire aussi : La première livraison de systèmes S-300 russes de défense aérienne arrive en Iran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales