Minsk se prépare à accueillir mercredi un sommet au « format Normandie »

REUTERS/Daniel Dal Zennaro/Pool © REUTERS/Daniel Dal Zennaro/Pool Source: Reuters
REUTERS/Daniel Dal Zennaro/Pool

Une rencontre au « format Normandie » pourrait être organisée à Minsk mercredi, a annoncé le gouvernement allemand après une conversation téléphonique entre Vladimir Poutine, Petro Porochenko, Angela Merkel et François Hollande.

Les dirigeants russe, ukrainien, français et allemand ont eu une longue conversation téléphonique dimanche matin, a indiqué le gouvernement allemand. Cette discussion a fait suite à la visite de la chancelière allemande Angela Merkel et du président français François Hollande à Moscou vendredi où ces derniers ont affiné leur plan de paix pour l'Ukraine avec la participation de Vladimir Poutine.

« Pendant leur conversation, les parties ont continué de travailler sur un certain nombre de mesures dans le cadre de leurs efforts en vue d’une solution diplomatique au conflit dans l’est de l’Ukraine », a déclaré la porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert. « Le travail continuera demain à Berlin avec pour but la tenue du sommet au “Format Normandie” mercredi à Minsk », a-t-il ajouté.

Les signataires des accords de Minsk de 2014, y compris les représentants de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), de la Russie, de l’Ukraine et des forces anti-gouvernementales seront invités en cas de réunion à Minsk.

Le président russe Vladimir Poutine a dit que la rencontre aura lieu « si nous parvenons à nous mettre d’accord sur les positions que nous avons beaucoup discutées ces derniers jours ». Selon des sources diplomatiques, Moscou serait représenté par le vice-ministre des Affaires étrangères Grigori Karassine.

La plan a également été confirmé par le service de presse du président Petro Porochenko qui a annoncé que les leaders espéraient que les négociations déboucheront sur un cessez-le-feu « prompt et inconditionnel » des deux côtés.

L'effort diplomatique franco-allemand de résolution de la crise ukrainienne a débouché sur des rencontres tripartites avec les présidents ukrainien et russe jeudi et vendredi, un pas encourageant selon les médias européens.

En savoir plus : Les pourparlers tripartites sur l'Ukraine jugés rassurants par les médias britanniques

Des analystes croient que le débat sur la question des livraisons d’armes en Ukraine pourraient être une des causes de l’initiative franco-allemande. L'Europe souhaiterait éviter qu'un véritable guerre éclate sur sa frontière orientale.

Le conflit militaire dans l'est ukrainien s'est aggravé récemment après une accalmie l'automne dernier. Selon les estimations de l'ONU, le conflit, depuis son commencement en avril 2014, a causé la mort de plus de 5 000 personnes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales