Lavrov : les livraisons d'armes américaines à Kiev auraient des conséquences imprévisibles

REUTERS/Brendan Smialowski/Pool© REUTERS/Brendan Smialowski/Pool Source: Reuters
REUTERS/Brendan Smialowski/Pool

Le ministre russe des Affaires étrangères s'est entretenu avec son homologue américain pendant la conférence de Munich. Sergueï Lavrov lui a dit que les plans de Washington de livraisons d'armes à Kiev entraîneraient des conséquences imprévisibles.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, d'après un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, a prévenu le secrétaire d’Etat américain à Munich que les plans américains de fourniture d'armes et de matériel militaire à Kiev entraîneraient des conséquences imprévisibles et menacent de miner les efforts de règlement du conflit au sud-est du pays.

Lavrov et Kerry sont tombés d'accord sur le fait  que la solution à la crise ukrainienne ne peut être que politique. « La Russie et les Etats-Unis se fondent sur la condition essentielle du lancement d'un dialogue national sur la réforme constitutionnelle pour établir une paix durable et équitable en Ukraine », a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Lors de sa rencontre avec Kerry, Sergueï Lavrov a souligné que les plans de livraison d'armes et de matériel militaire débattus actuellement à Washington entraîneraient des conséquences imprévisibles et menaceraient de miner les efforts de règlement du conflit au sud-est de l’Ukraine.

Dans le même temps, le chef de la diplomatie russe a indiqué que Moscou, sans sacrifier ses intérêts nationaux, se tiendra prêt à une coopération constructive avec Washington.

« Nous ne sacrifierons pas nos intérêts nationaux et nos positions de principe sur les questions clé, cependant la Russie est prête à une coopération constructive avec les Etats-Unis au niveau bilatéral et sur la scène internationale où nos pays portent une responsabilité particulière vis-à-vis de la stabilité du monde », le ministère russe rapporte les mots de Lavrov sur sa page Facebook.

Le ministre a prêté attention au fait que l’encouragement à la confrontation pour imposer plus de sanctions à la Russie ne peut aboutir que sur une impasse.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a salué les négociations tripartites menées le 6 février à huis clos au Kremlin entre le président russe, le président français et la chancelière allemande.

Au cours de leur conversation, les diplomates russe et américain ont également échangé des opinions concernant la situation en Syrie, l'avenir des pourparlers sur le programme nucléaire iranien, la situation au Yémen et d'autres sujets importants à l'ordre du jour. En particulier, Sergueï Lavrov a souligné l’importance d'un authentique dialogue politique entre Damas et l’opposition en Syrie inspiré par les résultats de la rencontre inter-syrienne qui a eu lieu à Moscou en janvier.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales