Rome : une touriste australienne brutalement violée à deux pas du Colisée

© Tony Gentile Source: Reuters

Un touriste australienne a été violemment battue et a subi un viol collectif d'une extrême violence après avoir été attaquée dans un parc situé tout prêt du célèbre Colisée. Quelques jours auparavant, une Brésilienne avait subi le même sort.

Selon la police locale, la femme de 49 ans, originaire de Canberra, venait de quitter un bar et traversait le parc Colle Oppio en compagnie d'un homme d'une trentaine d'année issu de la communauté rom et qui est depuis activement recherché par la police qui analyse les images des caméras de surveillance.

Les médias locaux ont rapporté que la victime avait été violée et battue avec une extrême violence. Retrouvée inconsciente sur un trottoir par un passant, elle souffre aujourd'hui de graves blessures physiques et psychologiques.

Les policiers ont précisé que le téléphone portable de la victime avait été volé, tandis que les médecins de l'hôpital San Giovanni où elle a été transportée, ont diagnostiqué une commotion cérébrale due à de nombreux coups de poings ainsi que des lacérations au visage.

Elle avait pour projet de quitter l'Italie pour la France, afin de poursuivre une tournée en Europe, selon le quotidien Corriere Della Sera. Elle devra cependant passer au moins un mois à l'hôpital.

Cette agression ignoble est survenue quelques jours seulement après qu'une femme brésilienne a été enlevée et violée par deux hommes et une femme.

La victime, âgée de 48 ans, avait été attaquée le 25 septembre près de la gare Tuscolana avant d'être ligotée et agressée.

Elle était parvenue à échapper à ses agresseurs pendant que ces derniers étaient endormis. Elle avait couru jusqu'à un hôpital où elle avait signalé l'agression.

Ses agresseurs, tous trois des ressortissants roumains, ont été arrêtés le lundi 3 octobre. Ils sont accusés de viol, agression, séquestration et vol.

Lire aussi : Suède : 38 jeunes filles victimes d’agressions sexuelles lors d’un festival de musique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales