Afghanistan : les talibans ont conquis la majeure partie de la ville de Kunduz (IMAGES)

© Capture d'écran Twitter, @Omid_Jafari.

Le groupe armé islamiste s'est targué d'avoir hissé son drapeau sur la place principale de la ville clé d'Afghanistan, alors que les forces gouvernementales et la police affirment poursuivre leur lutte sur place.

Les combattants talibans sont entrés dans la ville de Kunduz, au nord de l'Afghanistan, un an environ après être parvenus à la conquérir pour un court laps de temps, a rapporté l'agence Reuters. L'assaut surprise, lancé à l'aube du lundi 3 octobre depuis quatre endroits différents, puis dans l'après-midi du même jour, a conduit à la conquête presque totale de la ville par les islamistes, ont fait savoir des responsables afghans. Des médias locaux ont également signalé que les habitants de la ville avaient fui celle-ci au déclenchement des hostilités.

D'après Reuters, un responsable de la police de Kunduz a fait savoir que les autorités poursuivaient le combat contre les talibans à l'intérieur la cité, et autour de celle-ci.

Seul l'aéroport serait encore sous le contrôle total des forces gouvernementales, selon un journaliste de France 24.

Un journaliste de la chaîne afghane 1TVmedia a rapporté que les moudjahidines avaient hissé leur drapeau sur la place centrale de la ville.

Le même journaliste a posté sur Twitter une photographie de deux des rebelles islamistes, au cœur de Kunduz.

Un autre journaliste a mis en ligne une vidéo dans laquelle on peut entendre les combattants s'étant introduit dans la ville scander «Allahu Akbar».

Selon la même source, des militaires afghans auraient abandonné la ville, en laissant derrière eux du matériel de guerre en grande quantité.

Le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a quant à lui diffusé sur Twitter une vidéo montrant des hommes armés, vraisemblablement des talibans, circuler librement dans la ville et prier sur la voie publique.

Intensification des combats dans l'ensemble du pays

L'assaut sur Kunduz s'inscrit dans une série d'attaques menées par les talibans sur l'ensemble du territoire afghan. Lundi 3 octobre, les moudjahidines ont en effet pris le contrôle du district de Nawa, dans le sud du pays, a affirmé une source officielle selon Reuters. 

En outre, des affrontements entre talibans et forces gouvernementales continuaient lundi le long de la route principale de Tarin Kot, capitale de la province d'Oruzgan, toujours dans le sud du pays. Les islamistes défient les autorités de la ville depuis le 8 septembre.

Fin août, c'est à Kaboul, la capitale, que des rebelles liés aux talibans avaient mené un assaut meurtrier contre une université américaine.

Si les pourparlers de paix menés par le gouvernement afghan auprès des talibans n'ont produit aucun effet, Kaboul attend de ses partenaires internationaux le maintien d'une aide de plusieurs milliards de dollars pour les années à venir – une décision qui doit être confirmée à l'issu d'un sommet de deux jours à Bruxelles cette semaine.

Lire aussi : Afghanistan : une frappe américaine dirigée contre Daesh fait des victimes civiles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales