Les Nations unies condamnent la mort de 15 civils afghans après une frappe américaine

Photo ©Reuters/U.S. Navy/Benjamin Crossley/Handout
Photo ©Reuters/U.S. Navy/Benjamin Crossley/Handout

La mission des Nations unies condamne les bombardements de l'aviation américaine après la mort de civils dans l'Est de l'Afghanistan et réclame une enquête. Les nombreuses «bavures» des Etats-Unis exaspèrent la population.

Dans un communiqué, la Mission d'assistance des Nations unies, la Manua, a condamné la «frappe qui a tué au moins 15 civils et fait 13 blessés, dont au moins un enfant» dans le district d'Achin, en Afghanistan.

Ce mercredi 28 septembre, les Etats-Unis ont mené une frappe contre l'un des fiefs de Daesh dans la province du Nangarhâr, à proximité de la frontière séparant l'Afghanistan du Pakistan.

«Parmi les victimes civiles figurent des élèves et leur professeur, ainsi que les membres d'une famille considérée comme soutenant le gouvernement», a précisé la mission des Nations unies.

Les responsables américains ont confirmé la frappe et promis de mener une enquête, alors que les bavures commises par les frappes alliées et les victimes civiles afghanes qu'elles occasionnent, provoquent de nombreuses frictions entre la population et l'OTAN, mandataire de l'opération militaire.

Les Etats-Unis ont été accusés d'avoir tué huit policiers le 18 septembre dernier dans le centre de l'Afghanistan, lors d'une frappe visant officiellement des islamistes.

Lire aussi : Afghanistan : une frappe américaine dirigée contre Daesh fait des victimes civiles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales