Israël : dans l'armée, les soldats juifs pratiquants seront désormais exemptés des tâches mixtes

Source: Reuters

Après des années de polémique et de lobbying, les haredi, les juifs ultra orthodoxes, ont remporté la bataille de la mixité : ils ne seront désormais plus contraints de côtoyer des femmes ou d'obéir aux injonctions des femmes soldats.

Etre de garde avec une femme, être dans le même véhicule qu'une sœur d'arme ou encore lui obéir... autant de choses que les juifs pratiquants ne seront désormais plus obligés de faire grâce au «Nouvel Arrêté pour le service commun», mis en place pour «réguler les problématiques du quotidien» par le chef d'Etat major Gadi Eisenkot.

«Nous permettrons aux hommes et femmes soldats de servir selon la loi mais sans s'opposer à leur mode de vie», précise l'amendement. En Israël, le service militaire est obligatoire tant pour les hommes que pour les femmes. Il est de trois ans minimum pour les hommes, et de 22 mois minimum pour les femmes

Cette nouvelle initiative de Tsahal intervient après une série d'incidents au cours desquels des juifs ultra-orthodoxes ont manifesté leur hostilité envers la gent féminine. Récemment, des haredi se sont ainsi insurgés contre des performances musicales conduites par des femmes, se levant et quittant la salle alors qu'elles chantaient. 

Si les ultra-orthodoxes pourront désormais échapper à certaines tâches mixtes, la nouvelle directive leur impose néanmoins d'assister aux cérémonies militaires officielles, notamment les journées de commémoration de l'Holocauste, y compris celles orchestrées par des femmes, auxquelles ils ne pourront se soustraire. 

Les frictions concernant l'intégration des femmes dans les rangs de Tsahal sont courantes dans l'Etat hébreu, rappelle le Times of Israël, et la question du chant des femmes en public, proscrit pour les adeptes d'un judaïsme strict, a souvent été au cœur de polémiques.

En 2011, un rabbin du nom d'Elyakim Levanon avait ainsi défrayé la chronique après avoir affirmé que si les soldats de sexe masculin étaient forcés de s’asseoir à des cérémonies pendant lesquelles des femmes chantaient seules sur scène, les rabbins instruiraient aux soldats de quitter la salle «même s’il y a un peloton d’exécution à l’extérieur».

Longtemps exemptés de service militaire, les haredi sont désormais légalement contraints de faire l'armée depuis 2012, date à laquelle la Cour suprême israélienne a considéré que la législation autorisant leur dispense était inconstitutionnelle.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales