Angela Merkel: L’Europe veut construire sa sécurité avec la Russie (VIDEO)

(REUTERS/Michaela Rehle) Source: Reuters
(REUTERS/Michaela Rehle)

A la conférence de Munich, Angela Merkel a déclaré que l’Europe veut construire sa sécurité avec la Russie. L'UE n'a pas intérêt à une nouvelle scission de l’Europe et la situation en Ukraine ne peut être résolue par la force, a-t-elle ajouté.

L’Europe veut construire sa sécurité avec la Russie. C’est ce qu’a déclaré Angela Merkel à la conférence de Munich sur la sécurité. « Personne n’a intérêt à une nouvelle scission de l’Europe. Nous voulons construire notre sécurité avec la Russie », a-t-elle lancé après avoir souligné que la crise ukrainienne soulève des questions sur la stabilité de l'ordre mondial.

La chancelière allemande a indiqué que la construction de « la grande Europe de Lisbonne à Vladivostok » est impossible sans résolution du conflit ukrainien. « La condition à la base de cette entreprise est la résolution de la crise en Ukraine dans le respect du droit international », a déclaré Merkel.

Dans le même temps, la chancelière allemande a estimé que la situation dans l’est de l’Ukraine ne peut être résolue ni par la force, ni sans la participation la Russie. « La Russie doit contribuer au règlement du conflit ukrainien. Il est impossible de résoudre cette crise militairement », a dit Merkel.

 Parlant de sa visite conjointe à Moscou avec François Hollande hier et des négociations sur le règlement de la crise ukrainienne avec le président russe Vladimir Poutine, Angela Merkel a déclaré que la visite avait « eu du sens ».


« Il faut prendre des mesures pour assurer la mise en œuvre du Protocole de Minsk. Cela a justifié la nécessité de tenir des négociations à Kiev récemment. Le succès n'est pas certain après les pourparlers d’hier (qui ont eu lieu à Moscou – remarque de RT) en présence de François Hollande mais je voudrais dire que cette visite a eu du sens. C’était notre devoir auprès des gens qui souffrent », a déclaré la chancelière allemande.

Vladimir Poutine, la veille, a accueilli les dirigeants français et allemand à Moscou pour des pourparlers tripartites sur l'Ukraine. François Hollande et Angela Merkel sont retournés à l'aéroport dès qu'ils ont quitté le Kremlin. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a considéré que les négociations avaient été constructives et substantielles. Les résultats des pourparlers de Kiev, cependant, n’ont pas été signalés.

En savoir plus : Visite de Merkel et Hollande à Moscou : les dirigeants européens n'ont pas consulté Washington


Le président français a déclaré vouloir transmettre à Moscou des propositions visant à résoudre le conflit sans en divulguer le contenu. Selon les médias britanniques, le plan se base sur les propositions de Vladimir Poutine amendées par les leaders européens.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales